Formation Gendarmerie Maritime

Bonjour, je me pose des questions sur la formation d’un gendarme Maritime. Il est dit qu’il y existe différentes spécialités au sein de la GMar ( Chef de quart, mécanicien, plongeur,etc.). Sommes-nous obligés de choisir une de ces spécialités avant de commencer la formation initiale ou est-ce qu’il est possible de suivre un cursus général et intégrer une unité sans spécialité spécifique?
Merci d’avance pour vos réponses

Bonjour,
J’y suis réserviste, je peux peut-être répondre à certaines de tes questions.

Comme pour tout en Gendarmerie, il est possible d’avoir des affectations différentes et des spécialités.
Tu sera soit en sortie d’école, soit déjà Gendarme, et tu aura trouvé une place en GendMar (appel à volontaires…). La base, c’est de devenir puis d’être Gendarme maritime. Tu aura une formation supplémentaire due à la spécificité. Si ton affectation nécessite une formation supplémentaire tu l’aura après. Si ce n’est pas le cas, tu pourra toujours avoir une pséicalité plus tard.
Il y a des affectations ou des postes ouverts aux gendarmes de départementale, mobile… et d’autres réservés à ceux qui sont déjà en GendMar. Tout dépends de ce qui est choisit pour l’appel à volontaires, du profil recherché…

2 J'aime

Merci de ta réponse. Donc la formation initiale (24 mois) après le passage au CNIGM, Lanvéoc, et le stage d’un an sur un patrouilleur permet d’être simple Gendarme Maritime? Ma question c’est: est-ce qu’on est obligé de choisir une spécialité ( plongeur, chef de quart, …) ou est-il possible d’être Gendarme Maritime sans cursus techniques particuliers?

Je n’ai pas été voir en détail la formation pour les actives. :sweat_smile:
S’il y a une place en GendMar et que tu postules, même si tu n’a jamais vu la mer, tu peux être pris (suivant le poste).
Tu peux être gendarme en BSL tout comme un gendarme en brigade territoriale. Tu pourra suivre des formations ensuite.

D’accord merci :slightly_smiling_face:

1 J'aime

Par contre le nombre de places en Maritime est limité, il est fort possible que tu ne puisses pas y entrer en sortie d’école.

Bonjour,

j’ai plusieurs questions concernant la gendarmerie maritime aussi.

Je voulais savoir, il peut y avoir des gendarmes départementales ou de la mobile, mais quel est la différence dans leur missions ?

La Gendarmerie départementale et la Gendarmerie mobile, c’est le cœur de la Gendarmerie.
Les Gendarmeries spécialisées sont autour car plus nombreuses mais avec beaucoup moins de personnels.

Ce serait difficile de rentrer dans les détails. Pour faire simple :
La départementale s’occupe des affaires courantes, peu importe le niveau.
La mobile fait du maintien et du rétablissement de l’ordre et vient en renfort de la départementale (sauf dans les domaines techniques).
La mobile c’est surtout une présence de terrain. La départementale fait aussi beaucoup de terrain, mais elle a aussi des domaines comme la délinquance financière.

@Tic Oui ça je sais, mais au sein de la gendMar, j’arrive pas a voir ce qu’ils font

@Lena_m La Gendarmerie maritime est une gendarmerie spécialisée, il n’y a donc ni gendarmes départementaux ni gendarmes mobiles, mais beaucoup sont passés par l’un des deux.

Les missions sont diverses : Gendarmerie Maritime (site de la Marine Nationale)

Page wiki : Gendarmerie maritime (Wikipédia)
Ministère de l’intérieur : Gendarmerie maritime (MININT)

J’ai déjà vu tout ça mais justement c’était dit sur wikipédia qu’il y avait des qui sont de la départementales et d’autre de la mobile, ça m’a un peu embrouillé :sweat_smile:

@Lena_m Il faut juste comprendre qu’ils en sont issus.
Ce n’est pas une mauvaise chose, car un Gendarme maritime peut être amené à faire n’importe quelle mission d’un gendarme départemental (avec ensuite une transmission du dossier à la départementale le plus souvent).

Avec ce que tu viens de lire dans les liens, si tu me dis ce qui t’intéresse, ce sera plus facile de te dire ce qui te correspond.

Bonjour, :innocent:

Je viens d’arriver ici, j’ai fait le tour de plusieurs postes intéressants.
Je m’appelle Léna, j’ai 22 ans, j’ai passé le concours SOG 2019 à Rennes. J’ai réussit l’admissibilité mais j’ai échoué à l’oral, pour diverses raisons dont je les connais. Je me suis inscrite pour la session de cette année.

Cependant j’aimerais avoir plus d’information sur la gendarmerie maritime, quelles sont les missions de la gendarmerie maritime ? Avoir le permis bateau est un plus ?

Merci pour vos réponses ! :grinning:

@Lena_m J’ai déplacé ton nouveau sujet à la suite de notre discussion dans ce sujet.

Ayant déjà répondu à la première, voici la réponse à la seconde :

Oui, c’est toujours un plus d’avoir un diplôme dans la spécialité que l’on souhaite intégrer.
Cela peut être avoir le permis bateau, connaître la réglementation sur la pêche de plaisance et/ou professionnelle… Il n’y a de limite que le domaine maritime.
Cependant, ne rien avoir et ne rien savoir n’est pas un obstacle.

Mais avoir des qualifications recherchées peut permettre d’entrer plus facilement et rapidement.
Cela dépends aussi de l’unité. Pour la BSL par exemple, connaître la réglementation sur la pêche est un plus.

1 J'aime

Salut,
Je déterre un peu le sujet…

Est-ce qu’il est possible d’en savoir un peu plus sur la formation (lieu, période) ? Comment ça se passe pendant ce temps là pour la famille ?

Mon conjoint envisage le concours puis la formation de chef de quart, mais c’est l’inconnu total pour moi :sweat_smile:

Merci d’avance pour vos réponses !

1 J'aime

J’ai vu l’AAV chef de quart passer, je suppose que lui aussi ? :rofl:

Je t’invite à aller lire l’AAV sur Gendcom comme tu es réserviste, il y a plein d’infos dessus.

Par exemple chef de quart c’est comme OPJ (pour les avantages).

Ce qui est sûr ce qu’il serait muté en maritime et il se retrouverait au bord de la mer. :rofl:
Mais j’ai vu que les affectations ne correspondent pas forcément à des patrouilleurs, ils proposaient des unités basées à terre.

Pour la formation il faut regarder l’AAV dans un premier temps, et poser la question à un GendMar si besoin.

1 J'aime

Ca fait longtemps qu’il était tenté… Il était GAV en maritime avant d’arriver en mobile et aimerait bien retourner à ses premières amours ! Il est déjà pas mal renseigné sur la formation en elle-même et passerait potentiellement le concours l’an prochain (trop tôt pour moi cette année avec mes études).

Du coup, j’ai peut-être mal formuler ma question, mais c’est plutôt concernant ma situation que je me pose des questions. La formation est sur 3 ans, dans des lieux différents (si j’ai bien compris). Je voulais donc savoir s’il fallait que je suive ou si le premier endroit d’affectation serait définitif. Dans le civil, je serais en libéral donc pas facile de se faire une clientèle quand on bouge… Et puis si on déménage régulièrement, autant que je ne défasse pas les cartons :rofl:

Je vais avoir du mal à me séparer de mes montagnes et de la Haute Savoie… J’ai encore un an pour me faire à l’idée :sob:

Son but est vraiment d’aller « dans l’eau ». Il a déjà passé des permis marins (j’y connais rien…) en tant que GAV et je pense que le côté mobile nous a bien habitué pour des missions en mer de plusieurs jours !

Du coup, si il y a des gendarmes maritimes dans le coin pour un petit retex… Je suis preneuse !

1 J'aime

J’ai bossé avec un futur chef de quart, il est passé par une unité à terre (mais en GMar).
Mais je ne me souviens plus vraiment de ce qu’il m’a raconté. :sweat_smile:

Je suis sûr qu’il trouvera sa place sur patrouilleur ! Mais ça réduit le champ des possibilités d’affectation.

On doit avoir des GendMar d’active sur le forum. @tony1 ?

1 J'aime

Il n’est pas trop difficile, une vedette ça lui irait aussi :wink:

On est même prêt à aller en OM, on prendra vraiment ce qui vient, je pense.

1 J'aime

J’avais oublié les VCSM !
Ça augmente les possibilités d’affectation :sweat_smile:
C’est en effet aussi l’occasion d’aller voir ailleurs !

1 J'aime