Esthétique militaire et PM

Oui forcément la casquette a ses avantages, quand il faisait soleil ca devait être mieux que le calot aussi

Oui la casquette a disparu, ils se sont quand même rendus compte que ca faisait ressembler les gendarmes à des gardes champêtres

Perso je préfère être protégé du soleil et un peu de la pluie plutôt que d’avoir un joli calot…

@Walkyrie Et quel est le mal à ressembler à un GC, en sachant qu’ils n’ont pas la même tenue que nous ?

Question d’esthetique, je sais que bon nombre de gendarmes se sont plaints de cette casquette et je suis d’accord avec eux
Ce n’est pas tant la casquette en elle même, je concois qu’elle soit plus pratique mais je ne suis pas pour renier les traditions au nom de la praticité
Et surtout le style ne me plaisait pas

« Tant pis si les gars n’ont pas le matériel adapté, tant que c’est dans les traditions… » :-1:

Cependant je suis d’accord, il aurait fallu réfléchir plus longtemps au modèle.

Je pense que pour être respecté par la population il ne suffit pas d’avoir inscrit « gendarmerie » sur un polo, c’est un tout. Le calot fait plus sérieux que la casquette

J’ai une photo de gardes champêtres, je te mets au défi de me dire de loin si ce sont des gardes champêtres ou des gendarmes:

Je suis peut être trop attaché aux traditions, je ne sais pas mais dans mon esprit la gendarmerie est un corps à part dans les forces de sécurité

1 J'aime

Le garde champêtre est un agent dépositaire de l’autorité publique au même titre qu’un policier ou un gendarme (même si ses missions et sa nomination diffèrent).

Oui c’est un peu dommage de ne pas pouvoir identifier clairement l’instituion que sert un fonctionnaire de loin, mais pour un citoyen lambda c’est pas un problème. Il lui devra le respect dû à sa fonction et devra obtempérer dans tous les cas.

Pour ce qui est de la gendarmerie comme « un corps à part », on peut trouver des spécificités pour tous les corps des forces de sécurité interieures. Les douaniers dépendent d’un autre ministère, fonctionnent un peu différemment, les policiers municipaux dépendent des maires et ont des missions plus localisées que les nationaux etc…

Au bout du compte la multiplication d’uniformes visuellement très différents entretient la confusion dans l’esprit des citoyens qui pour certains ne connaissent même pas du tout la fonction du garde champêtre et ne savent même pas qu’il peut verbaliser ou poursuivre des infractions.

(Je fais ces précisions parce que j’ai l’impression qu’on oriente le débat vers un dénigrement de la fonction du garde champêtre)

1 J'aime

@Walkyrie A ce moment là nous aurions pu très bien garder le képi, très pratique d’utilisation…

Les gardes champêtres ont un statut particulier pour le port de leur tenue. Normalement la couleur dominante est le vert. Sur cet article, la municipalité a voulu leur donner le code-couleur de la Gendarmerie et pour le véhicule une sérigraphie type Police Municipale, mais ce n’est pas comme ça dans la majorité des cas. D’ailleurs ce n’est pas vraiment une bonne idée de leur part…

La tradition a sa place dans les tenues administratives ou de cérémonie, ou bien sur des objets simples et non-essentiels comme les écussons de région à mettre sur la manche. Mais pas sur des effets qui sont proches de la qualification d’EPI.

@rdt Comme je dis parfois « vous verrez dans votre boîte aux lettres si je suis compétent ou non ». :grin:

Aujourd’hui la différence n’est pas si présente que ça à l’échelle des différentes forces de sécurité. La question se pose surtout pour des privés (garde chasse, agent de sécurité…) qui ressembleraient un peu trop à des forces de sécurité publique.

Le corporatisme est le pire ennemi des forces de l’ordre en général. Combien de fois avons nous vu des querelles entre forces voir entre services, entrainant des ratés comme des informations capitales non transmises…
Le GC ou le PM n’est pas plus ou moins bien que le Gendarme, il a juste un travail différent. Ne pas travailler ensemble c’est perdre beaucoup…

2 J'aimes

Je ne dénigre rien, je dis simplement que ce sont deux corps différents. Les gardes champêtres sont plutôt axés sur l’environnement tandis que les gendarmes sont plus généralistes c’est tout

Les douaniers c’est pareil, ils n’ont pas les mêmes objectifs que les gendarmes donc c’est aussi différent, il reste la police municipale qui de plus en plus grignote du terrain sur la police nationale et la gendarmerie

Je trouve (et c’est là encore un avis purement personnel) que le képi va bien avec la tenue de cérémonie mais pas avec le polo donc ca ne me choque pas qu’il ait disparu

Il ne s’agit pas de corporatisme, la police nationale et la gendarmerie s’en chargent déjà bien, juste d’un constat. Les GC / PM ont de plus en plus de pouvoirs, d’armement, au détriment de la police nationale et de la gendarmerie.
Travailler ensemble oui, se faire piquer son boulot non. Et vous verrez c’est ce qui va arriver à terme, la gendarmerie va disparaître

Non. Il faut savoir garder la mesure. Si les PM et GC reçoivent plus de prérogatives, ça n’est pas en vue de remplacer la GN ou la PN. Qu’ils reçoivent de l’armement n’est qu’une évolution logique de leur fonction, au vu de ce qu’on peut vivre et voir depuis quelques années. F’aut-il rappeler qu’il y a quelques jours à Nice, c’est un équipage de la PM qui a neutralisé l’assaillant ?

Que la GN évolue et soit très différente dans 15 ou 20 de ce qu’elle est aujourd’hui, oui c’est possible. Qu’elle disparaisse, je ne suis vraiment pas convaincu.

2 J'aimes

Si les PM et GC reçoivent plus de prérogatives inévitablement les GN et PN vont en avoir moins, et qui dit moins de prérogatives dit moins d’agents
Je ne suis pas pour un système à l’américaine avec police municipale, sheriff, police d’état, police fédérale,…On connaît les dérives de certains maires, je ne suis pas vraiment pour leur laisser entre les mains une police si puissante

Ne soyons pas dupes le but (avoué) de la PN est d’avaler la GN, il suffit de voir ce qu’écrit le SCPN, leur but est de fusionner les deux forces pour n’avoir qu’un seul service civil de sécurité national

Le problème n’est pas l’armement (encore que, les policiers en Grande Bretagne n’ont pour la plupart pas d’armes et ne s’en portent pas plus mal) , je comprends qu’ils aient envie de se protéger. Le truc qui m’embête c’est que par exemple à Nice ce soient des PM qui soient intervenus et pas des PN

Si il manque des agents il faut en recruter mais au sein de la PN et GN, on ne peut pas combler ses faiblesses en comptant sur les municipalités pour le faire

Les forces de sécurité intérieure doivent inévitablement s’adapter à l’évolution des terrains, des populations, et de la société en générale. Si l’une ou l’autre des institutions doit évoluer ou disparaître il faudra l’accepter.

Même s’il est évident que nous allons préférer défendre les valeurs et les statuts de la Gendarmerie et sa place en France, il serait imprudent de décider de conserver l’architecture actuelle des forces de l’ordre à tout prix au détriment de cette adaptation, et sur fond de « guerre » inter-services.

Oui, une partie des syndicats policiers semble de plus en plus réclammer la disparition de la Gendarmerie, mais le plus intéressant est de demander pourquoi ils se sentent menacés par telle ou telle institution qu’ils considèrent comme « concurrente » (même si nous sommes tous dans la même équipe).

Pour ce qui est de Nice, il est NORMAL qu’un agent en capacité d’intervenir et présent sur place soit intervenu. Il aurait été immoral de l’empêcher d’intervenir sous prétexte que son uniforme ne soit pas le bon.

Une des raisons pour lesquelles je ne m’en fais pas trop pour l’avenir de la Gendarmerie c’est simplement les chiffres, aujourd’hui la France compte beaucoup plus de gendarmes que de policiers. Si d’aventure un gouvernement décidait de se séparer de cette force, les dizaines de milliers de gendarmes alors sans travail seraient inévitablement ceux qui iraient combler le vide dans les forces civiles. Ce scénario est le plus improbable bien entendu, et créerait une force unique mais très très hétérogène et donc beaucoup moins compétente.

On ne peut pas nous comparer à la GB, nous ne sommes pas dans la même situation.
(Et je ne suis pas sûr que les policiers anglais s’amusent sans arme quand ils sont blessés ou tout simplement menacés…)

Les PM étaient dans le coin, c’est tout… Si la PN avait été plus près c’est eux qui seraient intervenus en premier. Au moins on a gagné du temps et peut-être épargné des vies.

C’est l’état qui décide in fine, mais je compte sur les gendarmes pour défendre leur statut militaire. Je n’ai pas envie que ca finisse comme en Belgique où la gendarmerie a disparue, absorbée par la police

En revanche les gendarmes sont environ 100 000 contre 150 000 policiers, la France compte donc beaucoup plus de policiers que de gendarmes…
Et en cas de dissolution de la gendarmerie l’état ne pourrait pas se débarrasser de ses personnels, ne serait ce que pour des raisons contractuelles, et devrait de toute manière les intégrer dans la nouvelle force

Quelle est la différence de situation entre la GB et nous? Le risque terroriste? Je pense que la GB a eu son lot d’attentats également
Après historiquement c’est certain, leur point de vue sur la police est différente. Leur police est moins répressive que la nôtre. On oublie bien souvent que le fait de porter une arme, au delà du fait d’avoir peut être à tuer quelqu’un, fait de celui qui la porte une cible
D’ailleurs d’après un sondage en Angleterre seulement 20% des policiers souhaiteraient être armés

Bien entendu le terrorisme a changé cette vision puisque c’est l’uniforme en lui-même qui est visé, mais dans 99% l’armement n’est pas une solution. Je ne pense pas que multiplier les porteurs d’arme soit une solution, ca devrait être réservé à la PN et la GN. Les municipaux devraient rester dans le cadre qui leur était réservé au départ, la police de proximité

Après encore une fois c’est selon moi le moins probable des scénarios. Je pense qu’il vaudrait mieux d’ailleurs recentrer le sujet plutôt que de démarrer un débat trop houleux contre les fonctionnaires de police (ce qui nuirait à ce forum et à la réputation des deux institutions).

Gendarmerie -> missions de police de proximité -> armés
PM -> missions de police de proximité -> pas armés
Il y a un non-sens…
A partir du moment où le danger est là, notamment du fait du port de l’uniforme, l’arme doit aussi être présente.

De plus, je ne sais pas si tu es déjà dans l’institution, mais rien n’empêche de faire de la police de proximité quand on est armé. C’est même nécessaire.

@rdt En effet, mieux vaut recentrer le débat, il y a un net manque de recul qui est nécessaire pour ce genre de réflexion PN/GN.

2 J'aimes

Et donc si on reprend l’exemple d’une attaque terroriste, comme… à NICE où c’est la PM qui est primointervenante, hé bien ça change la donne. Imagine : la PM est toute proche mais ne peut pas intervenir. La PN est alertée, mais de précieuses minutes sont perdues, et l’assaillant a le temps de faire encore plus de victimes.

Plutôt que de réfléchir en terme de nombre d’armes, peut-être faut-il réfléchir en nombre d’agents aptes à intervenir, en rapidité de la réponse opérationnelle. D’ailleurs, le schéma national d’intervention prévoit divers niveaux des unités d’intervention, dont les unités élémentaires. En donnant aux PM les moyens matériels d’intervenir, on améliore la réponse opérationnelle (la PM comptant environ 25000 effectifs au plan national).

Evidemment, tout cela ne prend pas la même mesure selon les communes disposant de PM. Si je prends l’exemple de ma commune de résidence, on a 1 seul PM, et ils réfléchissent à ouvrir 1 autre poste. Vu qu’il travaille en solo, il n’a pas vocation à intervenir sur des situations périlleuses, et même à 2 l’efficacité dépendrait d’un gros coup de chance (leurs horaires étant fixes, pas d’horaires de nuit, la commune étant étendue, etc…).
Il faut aussi reconnaître que pour une commune de 3000 habitants où la vie est très calme, ils n’ont pas non plus tellement l’occasion ni l’utilité d’intervenir sur des situations exigeant d’être armés.

Par contre, il suffit de faire 15km et d’aller à la ville sous-préfecture, et là c’est plus la même ambiance. Là, il y a 35 PM, des roulements d’horaires, des patrouilles, des services de nuit… et surtout une population bien plus importante que dans mon patelin, avec des secteurs sensibles, et de nombreux faits d’agression avec arme chaque année, du trafic de stup, et autant de situations où l’intervention de la PM peut être utile.

Je pourrais développer le sujet encore longtemps, mais ça ne servirait à rien parce qu’un gros pavé ne donne pas envie de lire. Je finirai juste en rappelant que les PM ont le statut d’APJA, comme les réservistes PN/GN et les ADS ou les GAV.
En tant que sous-off, n’espère pas faire systématiquement des patrouilles à plus de 2 militaires, et attends-toi à régulièrement effectuer ces patrouilles avec seulement 1 GAV pour binôme, ou 1 réserviste en bonus. En quoi un GN® ou un GAV, tous deux APJA, auraient-ils plus le droit d’être armé qu’un PM à même statut ?
Imagine-toi 2 secondes être témoin d’un VAMA en flag et devoir intervenir, en étant le seul armé, avec tes deux camarades les mains vides. Bon courage pour maîtriser la situation…

2 J'aimes

Parfois il suffit de rendre visite à un habitant pour se prendre un coup de fusil.

1 J'aime

Je ne fais que donner mon avis, à mon sens multiplier les porteurs d’armes n’est pas la solution.

Le fait d’avoir une arme (arme à feu j’entends) même si vous ne le percevez pas comme tel est intimidant pour le citoyen lambda, on n’a pas le même contact entre un policier armé et non armé, c’est ce qui fait d’ailleurs que de nombreux policiers anglais ne souhaitent pas être armés

Il existe maintenant un tas d’armes non létales qui permettent quand même de faire face à la majorité des situations non?