Un syndicat de police en appel au démantélement de la gendarmerie

Un article qui va faire rire ou bondir, ou les 2.

1 J'aime

Dommage qu’il n’existe pas d’émoji pour décrire ma réaction… Le devoir de réserve prend aussi place dans ma réponse…

Je l’ai lu ce matin au réveil. Rien de vraiment nouveau là dedans, c’est toujours la classique gueguerre police / gendarmerie.

La gendarmerie n’est pas prête de disparaitre, malgré que son statut de police militaire pose problème au niveau européen. Quand tu sais qu’il faut 2 ou 3 policiers pour remplacer 1 gendarme, et que la gendarmerie couvre 51 % du territoire pour 91% de la population, le calcul est vite fait :slight_smile:

4 J'aimes

C’est malheureux d’en venir là.
La gendarmerie est une force autonome de la France et comme tu l’indique, il faut 2 ou 3 policier pour remplacer 1 gendarme. Notamment que la Gendarmerie est la depuis plusieurs siècle, ce qui montre bien, le fait qu’elle a encore et toujours sa place.

2 J'aimes

Article très intéressant, et il est bien prouvé (par les chiffres) que les gendarmes ne peuvent être pas remplacé par la police

2 J'aimes

Si une telle chose doit arriver (et je dis bien si), c’est pas pour après-demain.

Il faudrait opérer de gros changements des deux côtés jusqu’à ce que les deux institutions soient tellement identiques qu’une séparation n’ait plus de sens.

Mais déjà rien que sur le statut, je crois que c’est pas près de passer. Combien de gendarmes accepteraient de perdre leur statut de militaire ? Combien de policiers voudraient l’avoir (avec les avantages et surtout les contraintes qui vont avec) ?

C’est un sujet qui revient régulièrement, et toujours via les syndicats de police (particulièrement le SCPN). Mais pour en discuter ici et là avec des personnels des deux maisons, on n’a pas trop d’inquiétude à se faire.

2 J'aimes

Ridicule… je préféré ne rien dire, vous voulez dire quoi par « il faut 2-3 policiers pour remplacer 1 gendarme », vous parlez sur le plan opérationnel ou c’est pour sous-entendre d’une façon imagée que les gendarmes sont meilleures que les policiers ?

Bonjour,
Avez-vous lu l’article?
Je cite: « Proclamant la chasse aux doublons entre les institutions, la police oublie de parler des 20 000 agents de police municipale qui assurent dans nombre de villes la quasi-totalité de la police de voie publique, faisant payer deux fois un même service aux citoyens. En zone gendarmerie, il n’y a que très peu de police municipale, ce qui conduit les gendarmes à assumer la totalité des missions. »

Le 2-3 policiers pour un gendarme c’est en partie grâce ou à cause de cela.
Sans parler des horaires de service.

Il n’est pas question de guerre entre les deux institutions, qui sont des choses de vieux qui n’ont pas leur place aujourd’hui et sont vraiment contre productives. :slight_smile:

1 J'aime

Oui je l’es lu mais j’avais mal compris cette phrase, c’est pour sa que je ne comprenais pas

Les 2-3 policiers pour 1 gendarme c’est par rapport au statut.

Grosso merdo :
Gendarme = militaire, on ne compte pas les heures.
Policier = fonctionnaire, les heures sont comptées.

Je mets un peu d’eau dans mon vin car en 2016 ou 2017 il y a une directive européenne qui a été transposée pour les gendarmes concernant le nombre d’heures de travail.
Grâce à cela maintenant les gendarmes ne peuvent pas travailler plus d’un certain nombre d’heures par jour et il y a un système de récupération.
RPC, RPJ toussa toussa, je ne vous en dit pas plus vous découvrirez cela en unité.

L’application de ce texte est quand même une belle avancée car avant 2016 ou 2017 il n’y avait pas de limite, pas de temps de récupération minimum… Tu pouvais terminer ta journée à 00h00 et le lendemain tu reprenais le service à 8h00 sans bénéficier d’un minimum de temps de récup.
C’est (en théorie) fini maintenant. Du moins tu peux en tout cas récupérer tes heures de repos. Si le service le permet.

3 J'aimes