Sous-officier ou pas sous-officier, telle est la question

Salut à tous! Je me présente très rapidement, j’ai 18 ans et suis en deuxième année d’un cursus universitaire dans lequel je ne m’épanouis pas.
Je suis intéressé de longue date à la gendarmerie et l’idée d’arrêter les études et de me présenter au concours de SOG me trotte dans la tête depuis quelques temps.
L’idée serait de bien sûr bosser en parallèle, je sais que l’incorporation prend du temps. Qu’en pensez-vous?
Les inscriptions pour la prochaine session vont clore assez rapidement et je suis encore indécis. Si je m’inscris au concours et que je ne m’y présente pas, j’imagine que ça sera considéré comme une tentative, et qu’il ne m’en restera plus que 2?
Une fois sous-off, quelles sont les perspectives qui s’offrent à moi? On m’a parlé de concours internes pour officier.
Merci d’avance! :slightly_smiling_face:

Premièrement à la sortie d’école, t’as la possibilité de rejoindre : Gendarme Mobile, Garde Républicaine ou Gendarmerie Départementale ( suivant ton choix, le déroulement de ta formation sera plus axé sur une de ses 3 propositions ). Tout au long de ta carrière tu dois validé le CAT qui est disponible au bout de 4 ans de service afin d’être " Gendarme de Carrière ", à ce moment là tu pourras prétendre de rejoindre un PSIG, candidater au GIGN par exemple.

Bonjour,

Comme tu le dis si bien, les délais son très long, donc si décision de passer les concours tu prends, études ou travail en attendant tu auras. Je te conseil études, j’y reviendrais plus tard pour t’expliquer pourquoi.
Ensuite rien ne t’empêche de t’inscrire au concours d’octobre tout en continuant tes études en parallèle.
Rentrer dans l’institution avec un diplôme n’est pas inutile, il te servira surement un jour (ou pas).
Tu parles ensuite du concours interne Officier. Sache qu’en étant de carrière (diplôme interne à valider) et disposant d’un diplôme bac+3, tu peux être candidat au concours OG interne. Sinon des personnels ayant le grande ADJ/C ou MAJ peuvent y prétendre (à confirmer par quelqu’un de mieux informer que moi)

Pose toi les bonnes question si tu voudra par la suite prétendre au grade d’officier ou non, cela peut conditionner le fait que tu restes dans tes études pour le moment.
Pour ce qui est des perspectives, je n’ai même pas assez de doigts pour les compter.
Je ne sais pas si tu es familier avec le milieu de la gendarmerie…

Il existe 3 “armes” dans la gendarmerie : La Gendarmerie Départementale, La Gendarmerie Mobile, et La Garde Républicaine.
La Gendarmerie départementale est la gendarmerie “de tout les jours”, les unités les plus courantes si je puis-je dire.
La Gendarmerie Mobile est relativement mise en avant avec l’actualité, il s’agit d’un subdivision ayant pour but de renforcer les brigades, mais aussi de faire du maintien de l’ordre, partir en outre mer, en OPEX… les gendarmes mobiles sont en déplacement 250j/an.
La garde républicaine est chargé de la protection des bâtiments politiques, assure les services d’ordres, possède également des unités d’intervention ou de sécurité routière. Elle à également un orchestre, un cœur, des cavaliers…

Ces 3 grandes familles disposent d’une multitude de spécialités !
En GD (Gendarmerie Départementale) tu peux être en brigade, en PSIG (peloton de surveillance et d’intervention), en unité de recherche, en unité de sécurité routière, en unité de prévention de la délinquance, et j’en passe…
En GM (Gendarmerie Mobile) les spécialités sont toutes aussi variés, tu peux rejoindre le peloton d’intervention, des spécialité vidéo pour le maintient de l’ordre…
Pour la GR (Garde Républicaine) je ne connais pas spécifiquement ce milieu et je ne veux pas te dire de bêtises.

Au final, les possibilités d’évolution sont multiples et tu peux très bien passé d’une brigade, à une unité de recherche, ou une peloton de surveillance et d’intervention, ou partir en escadron de sécurité routière…

La seule question est de savoir si tu veux/peux pousser jusqu’au BAC + 3 pour éventuellement te permettre un jour de passer officier.
Si je ne dis pas de bêtises et que j’ai bien compris : Tu es en deuxième année, donc en octobre au moment du concours tu sera en 3eme année, le temps de passer l’épreuve écrite (que je te souhaite de réussir), et de passer le sport, qui est aux alentours de février, puis d’intégrer l’école (au plus tôt pour les chanceux du siècle) l’été qui suit, je te conseille de valider ton bac +3.
Pour être passé par là, avoir un boulot en attendant qui te sert juste à attendre est affreux, tu passes tes journées a te demander ce que tu fais là, à te dire que tu serais mieux en école de gendarmerie, blablabla…
Alors que si tu restes en étude, tu sera stimulé intellectuellement, et tu sauras pourquoi tu pousses jusqu’au bac+3… être officier !

Voilà pour ce bon gros pâté pleins de fautes, je m’en excuse, mais dans la hâte de répondre à quelqu’un qui a le même parcours que moi je suis allé un peu vite !
En espérant t’avoir éclairci, ou perdu encore plus dans ton raisonnement ^^
Si besoin je me ferai un plaisir de te répondre en message privé, ou les autres membres ne manqueront pas d’apporter leur expérience et avis

Au plaisir !

5 J'aimes

Tes infos sur le CAT datent de quand ?
Vraisemblablement, il n’y a plus cette période super longue ou il faut apprendre des cours par cœur. Maintenant c’est une période d’observation de 9 mois suivi d’un examen sur le tir et sport.

Ah oui, je suis pas à la page ! en es-tu sur ? et j’avais cette information il y a un bon 9 mois à peu près, si tu as raison alors tant mieux que ce soit par une période d’observation car attendre 4 ans pour passer " cette sorte d’examen " et le rater par mal chance…

Il y à une nouvelle version qui vient de sortir aujourd’hui même d’ailleurs :

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000026977059&dateTexte=20190529

1 J'aime

Salut @Erqa, merci beaucoup de ta réponse que j’ai pris plaisir à lire! J’aurais une autre question.
En cas de redoublement/non validation d’un semestre universitaire, et dans l’hypothèse où je suis pris en école, tu penses possible de repousser l’incorporation (demander à être interverti avec un autre élève incorporant ensuite par ex)? ça serait con de de ne pas valider ma licence et d’être obligé d’arrêter pour ne pas perdre ma place.

tout à été dit mais sache que si tu ne te présente pas à toutes tes épreuves ta candidature est nulle et donc il te reste toujours tes 3 “chances”

1 J'aime

Il me semble qu’il est possible de repousser ton incorporation sur justificatif valable, les études est une raison valable, l’institution n’est pas aussi rigide que ça et te laisserai bien entendu valider ton diplôme. Mais sache que vu le temps d’incorporation, tu auras le temps de la passer ta licence !

1 J'aime

Merci à tous pour vos réponses!