Les antécédents judiciaires de mes parents peuvent-ils me porter préjudice?

Bonsoir à tous,
Je voulais simplement savoir, sans rentrer dans les détails publiquement, si des antécédents judiciaires de la part de parents pourraient poser problème ? Sachant que je n’en ai aucun bien évidemment ! Je vous remercie d’avance de prendre le temps de me répondre.
Bonne soirée

Concernant cela, si je n’es pas déjà fait, tu seras convoqué pour un entretien complémentaire afin d’être questionné par une psychologue. Elle ne va pas te juger en fonction de tes parents, elle va te juger toi et sur le recul de ces antécédents familiaux. De plus, cela dépend également de ces derniers.
Si de ton côté, tu n’as rien à te reprocher et que tu montres que tu es apte, avec la motivation pour faire ton futur métier, cela ne va pas poser problème.

2 J'aime

Salut,

À titre perso le référent recruteur m’a juste indiquer que je pourrais sûrement pas choisir le département ou vie mon père car il a des antécédents, deuxième point j’ai pas eu à faire d’entretiens complémentaire pour l’instant, résultats de mes tests en décembre 2020.

Pour moi, c’est l’inverse, on m’a rien dit pour le département mais passage à l’entretien complémentaire obligatoire…
Je dirais que toutes personnes ont des discours un peu différents

1 J'aime

D’accord je vous remercie beaucoup tous les deux, je suis rassuré !

Avec plaisir et si jamais tu as d’autres questions, n’hésites pas

Salut ! Il ne faut surtout pas oublier cet article du code pénal qui résume bien la chose

Article 121-1
Nul n’est responsable pénalement que de son propre fait.

4 J'aime

C’est un bel article, mais là cela concerne le risque d’atteinte. Ce qui permet de prendre certaines mesures, notamment une sélection à l’entrée de services publics régaliens.

2 J'aime

J’ai un frère qui plus jeune a fait des conneries et mon homme a eu peur que cela puisse le bloquer. Il y a eu enquête de moralité.

On avait demander ce que cela pourrait engendrer pour lui. Les réponses données :

  • interdiction d’exercer dans le département d’habitation de la personne concernée
  • interdiction pour cette personne de rentrer dans la brigade

Au final il n’y a eu aucunes directive d’autant que les faits datait de plus de 20 ans… j’ai eu la visite à mon domicile des gendarmes de ma circonscription lorsque monsieur était en formation SOG pour un complément d’information. Sans conséquences.

Tu n’es pas responsable des faits de tes parents. Néanmoins il faut te préparer aux questions et à une enquête de moralité peut-être plus approfondie.

1 J'aime

Merci beaucoup !!!

1 J'aime

Coucou, je suis dans la même situation que toi il me semble.

Mon père ayant un casier judiciaire je suis passé par la case entretien complémentaire pour cette raison.

Peut tu me dire quel était ton ressenti après ce fameux entretien psy et en combien de temps tu as eu une réponse par la suite ?

J’ai passé mon entretien complémentaire la semaine dernière et je me pose pas mal de questions.

Merci :blush:

Pas de soucis ! Envoi moi un message en privé :slight_smile: