Connaître votre expérience PMG et en réserve opérationnelle

Bonsoir à tous !
Tout d’abord, merci pour cette application qui m’a permise de pouvoir apprendre pleins de choses.
En effet, j’ai décidé en me lancer dans l’aventure de réserviste. Je ne suis qu’au début de la procédure (premier entretient téléphonique qui semble faire office de pré-selextion avant le vrai entretien en face a face). J’ai confiance en la suite car l’entretien s’est bien passé. Mais je ne suis pas là concernant la procédure ça c’est ok!)

  1. J’aimerais avoir vos expériences, vos conseils concernant la PMG (à priori en Août prochain) :
    Comment s’y préparer ?
    Est ce si difficile que cela ?

  2. Et également sur votre vie maintenant que vous êtes réserviste :
    Vos missions ? Votre évolution ? Est ce que vous vous étiez imaginé ou est ce mieux ? Haha

J’ai lu absolument toutes les conversations mais aucune ne donnait vraiment des détails (oui j’ai lu les quelques rétex ^^).

Merci par avance
Nailia !

Merci d’avoir lu les retex, n’hésite à continuer de regarder dans la catégorie « réserve ».


J’ai séparé en deux parties tes questions pour que ce soit plus simple de répondre.

Ce n’est pas difficile si tu es préparée. Lorsque j’ai passé mes tests (à l’époque c’était presque les mêmes que pour des GAV, avec QCM de culture générale et étude de textes en plus du reste), certains étaient venus sans avoir ouvert le moindre livre de révision, et ils n’ont pas été retenus (sauf pour ceux qui avaient déjà de bonnes connaissances).
Dans mon peloton seuls deux personnes qui sont allées au bout de la PMG n’ont pas obtenu la moyenne si je me souviens bien. Sans être volontaire et déterminé, ça ne sert à rien.
Il faut écouter les cours et réviser comme il faut pour bien réussir. Mis à part une partie un peu moins « utile » comme l’histoire de la Gendarmerie, savoir se comporter sur le terrain peut éviter des problèmes.
Mais c’est loin d’être insurmontable puisque c’est du programme de GAV condensé, donc accessible à partir du niveau brevet.

Pour la préparation il faut travailler les cours qui seront mis à disposition avant la PMG, plus ce que l’on peut conseiller à n’importe quel futur stagiaire gendarmerie : Grades…
Il faut aussi préparer de quoi maintenir un minimum de confort, que ce soit des pansements, quelques bonbons…

Les missions sont intéressantes, et la réserve va vers de plus en plus d’autonomie (relative). Les camarades sont souvent très sympathiques et la journée passe vite.
Comme dans tout travail rien n’est parfait, mais heureusement ce n’est que pour quelques jours dans l’année.
Côté évolution il est possible de monter en grades tous les 1 à 4 ans suivant les personnes, jusqu’au grade de gendarme. Pas de réelle évolution des missions tant que tu ne peux pas devenir chef de patrouille.
Il y a des pour et des contres, mais ça a surtout tendance à calmer les plus enthousiastes. Un cadre est donné, c’est parfois difficile à entendre. Mais quand tout va bien c’est parfait !

1 J'aime