Vie privée et Gendarmerie

Pour ne pas risquer de trop s’éloigner de sa famille (ce qui peut arriver même au major de promo), la Gendarmerie ce n’est pas le top

Plutôt s’orienter dans la Police Municipale, ASVP ou Garde Champêtre. Là vous pourrez choisir votre affectation comme bon vous semble.

Suivre la formation gendarmerie pour être sûr de démissionner ensuite…

7 J'aimes

Je reprends dans l’ordre, même si je crois que tu as déjà des réponses :

  • Le volume horaire c’est très variable. Disons que dans l’ensemble, l’horaire de « base » c’est 8h-12h / 14h-18h. Donc 8h quotidiennes. À ça, il faut ajouter les permanences. « Permanence » ça ne veut pas dire que tu es sur le terrain obligatoirement, mais que tu peux être sollicité (et tu le seras). Ainsi, un jour de PAM sur 24h, c’est de 07h le matin à 07h le lendemain matin. Autant te dire que si tu es appelé à 05h le matin J+1, ta journée est pas terminée…
    Après, moi qui suis sorti de la restauration, je trouve que je fais moins d’heures en gendarmerie :laughing:

  • Les week-ends libres, ça dépend comment ton CB ou CCB gère la P4S (c’est le planning sur 4 semaines). Ici, le CCB met à l’affichage au moins 15 jours avant une P4S vide pour qu’on mette nos souhaits de repos. On sait que tout le monde veut des week-ends mais on peut pas tous avoir tous nos week-ends. Alors on se montre intelligents, et on se débrouille.

  • Le sujet des suicides… je passe. Trop complexe.

  • La vie en caserne, c’est pire que Cayenne à l’époque du bagne. MHEU NON !!! C’est cool ! Evidemment, il faut bien s’entendre avec les voisins, mais comme ce sont aussi tes collègues, et qu’on ne peut pas s’entendre avec tout le monde… ben chacun doit faire des efforts. Après, je pense que ça se passe majoritairement bien, en partie grâce à ce qu’on nous apprend (en partie) à l’école : la vie en communauté.

  • Les mutations, c’est un sacré sujet. On va essayer de faire simple.
    Pour les officiers, les mutations c’est tous les 4 ou 5 ans. Ils peuvent demander de repousser, mais ça peut être refusé, et si c’est accepté c’est pour 1 an seulement, donc ils finissent par bouger.
    Pour les sous-off, c’est différent. Déjà, tu peux être à peu près sûr de ne pas être muté avant d’être de carrière (sauf demande de ta part ou réponse à un appel à volontaire). Compte donc minimum 4 à 5 ans avant une éventuelle première mutation.
    La mutation imposée, ça arrive généralement à la prise d’un galon. Mettons que tu sois MDL/C, inscrit au tableau d’avancement pour ADJ. Si ça « décale » pas et que ton unité a son « quota » d’ADJ, du devras donc changer d’unité et aller là où il y a de la place. Généralement dans le même groupement, voire au niveau région. Mais ça peut aussi être l’occasion d’aller complètement ailleurs, et d’en profiter pour demander (l’outre-mer par exemple).

La gendarmerie a un peu revu sa politique sur les mutations tous les 4 ou 5 ans, parce que c’est un aspect du métier qui rebutait pas mal et le recrutement s’en trouvait certainement compliqué. Ils prennent doucement conscience qu’un gendarme efficace, c’est un gendarme qui se sent bien dans son travail, mais aussi hors du travail.

8 J'aimes

Alors.

En arrivant en école, tu signes un contrat d’engagement. En signant, tu acceptes le statut de militaire et tout ce qui va avec.

En fin de formation, tu vas choisir une région parmi ce qui te sera disponible. C’est le fameux amphi, redouté. Une fois choisie ta région, tu pourras faire 3 souhaits de compagnies (sans avoir l’assurance d’avoir ce que tu veux).
Après ça, dans un délai plus ou moins long tu recevras ton OM, où tu apprendras officiellement ton unité d’affectation.

OM, c’est un acronyme comme il y en a tant en gendarmerie, et celui-là signifie Ordre de Mutation. Ordre.

Ça n’est pas quelque chose qu’on te propose comme si on te demandais si tu reprendrais du dessert. L’affectation, et surtout la première de ta carrière, on te la donne et tu la prends.
Si elle ne te plaît pas, tu as toujours la solution de dénoncer ton contrat, et de jeter au passage 8 mois de formation, à la suite de quoi ce ne sera plus la peine d’envisager la gendarmerie, parce que démissionner après 8 mois d’investissement de tes formateurs parce que l’affectation ne te plaît pas, ça ne sera pas vu d’un bon œil, loin de là.

7 J'aimes

Merci de ce retour. J’en profite pour te poser une petite question (si elle a été posée autre part, je m’en excuse d’avance) :

  • Quand tu as choisi ta région et que tu dois faire tes 3 souhaits de compagnies, tu « choisis » les compagnies que tu aimerais, dans les départements que tu aimerais ? (en gros, là où bon te semble) Ou alors tu as une liste de compagnies qui sera mise à disposition ?

Merci pour toutes ces informations Julien !

Je profite de vos riches expériences pour poser ma question. Qu’en est-il des jours fériés en Gendarmerie ?

Merci

C’est quoi un jour férié? :thinking:

2 J'aimes

Un jour férié c’est horaires de dimanche.
Pour le reste rien ne change… :sweat_smile:

Pour le CSTAGN et les civils de la Défense bonne question.

1 J'aime

Il sera donné une liste de toutes les compagnies par groupements et régions, afin que vous puissiez remplir vos souhaits.

Vous pouvez formuler 3 souhaits, à votre convenance dans votre région (3 compagnies dans 2 ou 3 groupements différents, ou dans 1 seul groupement, 3 fois la même compagnie…).
Il n’y a absolument aucune indication quant aux postes disponibles, et aucune garantie d’avoir ce que vous souhaitez.

3 J'aimes

Je ne sais pas si c’est le cas partout,
Mais en tout cas dans ma brigade les jours « fériés » travaillés ou non (si tu es en repos ce jour là) donnaient droit à un jour de repos compensatoire supplémentaire que tu pouvais poser (plus ou moins) quand bon te semble :slight_smile:

Merci de vos réponses.
Donc dans tous les cas si je comprends bien, le jour férié est récupéré ?

@pauladm10201 Je ne pense pas que ce soit pour toutes les brigades mais dans certaines oui c’est bien cela :slight_smile: . En revanche quand @antoine8339 parle de « repos compensatoire » je ne sais pas si il s’agit de jouées ou de demi-journées.

C’est partout je crois c’est un droit,
Et c’est journées !

Sauf pour la réserve, c’est le tarif habituel. :grin: