Spécialité Technicien(ne) en Identification Criminelle

Bonjour à tous! Je crée ce nouveau sujet car malgré mes recherches (sur le forum et internet), tout cela reste malheureusement un peu flou pour moi.
Je suis titulaire d’un master en Anthropologie biologique et je me prépare actuellement pour le concours SOG de Septembre 2020. Je souhaiterai ensuite me spécialiser en identification criminelle et devenir technicienne.
Certains d’entre vous sont-ils au courant de la démarche à suivre afin d’avoir le plus de chances de travailler dans ce domaine? (informer de ce vœu dès l’école pour être formée rapidement, voire même pendant l’entretien oral du concours, appel à volontaire uniquement en sortie, après quelques années de carrière?).
Si il y a des personnes qui ont cette spécialité, pourriez-vous m’en dire plus sur le quotidien?

Je vous remercie sincèrement :slight_smile: Bonne journée!

(Idée sans recherche préalable) As-tu regardé du côté du recrutement officier sur titre ?

Oui, à vrai dire j’ai déjà tenté ce concours au mois de Mai dernier mais je n’ai pas été reçue (certainement pas assez de maturité peut-être et une préparation pas assez poussée car c’était en même temps que mon stage de fin d’études) et je le prépare à nouveau pour l’an prochain mais je me dis qu’en intégrant les sous-officier je pourrai aussi passer officier en interne après et je sais que l’on peut travailler à l’IRCGN (le rêve de toute une vie ^^) en tant qu’officier ou sous-officier.
Merci pour cette réponse.

Pour devenir TIC, ça se fait sur appel à volontaires.

Ça veut dire qu’il faut êtres SOG ou OG (selon les demandes et les postes libres) et répondre à un AAV, en satisfaisant aux conditions.
Si tel est le cas et que tu es retenue, tu pars pour une formation au CNFPJ, au terme de laquelle tu reçois la compétence particulière TIC, avant d’être affectée.

À ma connaissance, ce type de poste n’est pas accessible sans avoir un minimum d’années d’unité.

D’accord, merci beaucoup pour cette réponse, c’est beaucoup plus clair maintenant.

Il faut être obligatoirement OPJ (ce qui implique forcément un temps minimum à effectuer avant de se tourner vers cette spécialité puisque tu dois d’abord passer de carrière pour pouvoir passer l’OPJ).
Ensuite, comme cela a été dit, c’est par AAV. Tu postules directement auprès d’une CIC disposant d’une place libre. Si tout se passe bien le chef valide la candidature et c’est après ceci que tu pars effectuer la formation de 9 semaines au CNFPJ.
Par contre c’est soumis à validation psy avant de partir au stage.
Le mieux c’est de se rapprocher assez vite des TIC pour se faire connaître.
Pour l’instant c’est une spécialité avec plus de place que de candidats mais ça peut évoluer. Donc plus tu montres ta motivation et ton intérêt pour la spécialité et pour le judiciaire en général, plus tu as de chance d’y parvenir.
Après pour ce qui est du quotidien, tout dépend de l’endroit où tu vas. Une CIC à 4 n’a pas le même fonctionnement qu’une CIC à 10. Mais grosso modo tu partages ton temps entre constatations, rédaction de rapport, labo, formation/recyclage et support technique auprès des unités territoriales. Le tout avec des permanences.

1 J'aime

Merci beaucoup pour cette réponse détaillée surtout pour les modalités d’accès à cette spécialité merci! Après j’avais vu des interview de personnes qualifiées qui étaient SOG donc j’imagine que c’est quand même accessible en étant SOG. Bref, mon but est de devenir officière donc ce n’est pas un problème non plus. Merci beaucoup, ça me donne vraiment envie de m’engager là-dedans j’ai vraiment hâte (mais chaque chose en son temps) :slight_smile:

Je t’avoue que je ne sais pas s’il y a des officiers TIC en CIC. Si c’est le cas cela doit être rare, ils sont plutôt à l’IRCGN.
De ce que j’ai pu constater ce sont surtout les SOG en CIC.
Après je ne connais pas toutes les CIC😉

1 J'aime

Petit apport, même si les camarades ont déjà dit l’essentiel.
TIC c’est:

  • un poste de SOG OPJ uniquement
  • Accessible sur AAV uniquement (et dans son département, on ne reçoit pas les AAV des CIC de toute le France)
  • La formation dure 9 semaines si mes souvenirs sont bons
  • Le métier est très enrichissant mais aussi très difficile (rare sont ceux qui font une longue carrière)

Avec un master 2, on peut accéder à l’IRCGN dès la sortie d’école, ou rapidement en tout cas. Ne pas hésiter à insister sur son plan de carrière et à chercher le gendarme qui connaît quelqu’un à l’IRC :wink:
Il faudra faire un choix entre TIC et officier, les deux sont difficilement compatibles.

1 J'aime

Merci infiniment pour ces informations complémentaires, ça me conforte beaucoup dans mes choix.
Très bonne continuation!

Ah merci je n’étais pas sûre que ce soit exclusivement sog (à vrai dire je ne me suis jamais vraiment posée la question donc je n’ai pas pensé à demander😉)