Retour d'expérience sur l'oral SOG

#1

Bonjour à tous, les épreuves externes ce sont finis le 22 juin, maintenant il faut prendre son mal en patience…Pour ma part, je ne saurais dire si l’oral c’est bien passé.
J’ai repondu à toutes les questions, et ai tenu 8 Minutes sur mon sujet.

Le jury etait neutre, impassible, l’1 d’eux Meme froid:/
Difficile d’être optimiste quand il n’y a aucun sourire, c’est un coeff 7 donc Ca fait flipper…
Le sport j’ai eu la moyenne.
Quels sont vos retour?
J’en peux plus d’attendre !

1 Like
#2

Justement ils veulent peut-être déstabiliser :wink: Garde ton premier ressenti, si tu pense avoir déchiré bah alors tu as tout déchiré :wink: essaie de t’occuper l’esprit pour pas trop y penser (je dis ça alors que je suis la première a être impatiente et regarder mes mails chaque minute) :smiley:

2 Likes
#3

Hello,

Je suis du concours d’Octobre 2017.

J’ai tenu 1min30 sur le sujet pour le coup ! Jury qui faisait le coup du gentil (sous off) et méchant (officier) donc assez déstabilisant au début… Je me suis bien rattrapé sur le reste de l’entretien, résultat 14/20 !

Courage pour l’attente, il en faut beaucoup :wink:

2 Likes
#4

Merci pour vos retours concernant l’oral c’est cool. Vous inquiétez pas si le jury se montre impassible ou s’il est méchant, c’est leur job de vous tester et voir comment vous vous comportez, comment vous réagissez…

Ils doivent évaluer en très peu de temps si un candidat est apte à devenir gendarme. Ils ont une grosse responsabilité.

Y a plus qu’à ! :wink:

1 Like
#5

Surtout ne vous fiez pas aux réactions (ou manque de réaction) du jury. Ils cherchent parfois à déstabiliser pour vous tester.
Le sujet n’est là que pour démarrer l’échange, aussi pas la peine de se torturer si vous n’avez pas tenu longtemps ou si vous n’en avez rien sorti. Le principal est de leur montrer que vous savez comment s’organise la gendarmerie, que vous savez où vous allez mettre les pieds, que vous êtes conscients des contraintes du métier… tout ça en complément de l’entretien psy pour dresser votre profil et décider si vous convenez au métier et si le métier vous conviendra.

Et pour ceux et celles qui seront déçus, n’y voyez pas non plus un acharnement contre vous, comme on peut le constater parfois. Utilisez votre échec pour rebondir et réessayer. Et si vous avez usé tous vos essais et que c’est fini, c’est simplement que vous n’étiez pas fait pour la gendarmerie. N’oublions pas que c’est un métier très particulier, qui a ses contraintes et où l’on voit beaucoup de choses parfois traumatisantes. Certains gendarmes en ressortent changés, et parfois ça vire au drame. C’est aussi pour éviter ça que les sélections sont si strictes.

En attendant, on croise les doigts pour vous.

3 Likes
#6

Tu as passé SOG 03/2018 aussi?!

#7

Moi tout s’est bien passé pendant l’orale, j’ai tenue 2-3 minutes sur mon sujet (“La mode, une necessité ?”). Après pendant le petit interrogatoire, c’était assez décontracté, parfois quelque petit blague toute simple de leur part. Pas du tout stressant ni agressif…
Après la psycho, pas de soucis… c’est une psycho quoi, elle note tout ce que j’ai pu dire (2 page…) ça m’a choque puisque c’était la première psychologue que je voyais mais identique pour tous ceux avec qui j’ai discuté donc rassuré :slight_smile:
Mais du coups j’ai échoué à l’épreuve de sport avec un fffff**** malaise au dernier tirage des poids :frowning: du coups ça sera une prochaine fois :smiley: :smiley: Sans compté que j’ai l’école pour GAV qui ne devrait plus tardé

Courage l’attente est presque finit :slight_smile: :v::ok_hand::call_me_hand:

2 Likes
#8

Savez-vous s’il y a des oraux blancs, organisés par la Gendarmerie Nationale, pour se préparer à l’oral du concours Sous-officiers de Gendarmerie ?

1 Like
#9

Non pas spécifiquement, si tu es GAV tu peux demandé à tes supérieursn si cela ne les dérange pas :slight_smile: (je connais une GAV qui s’est entraîné avec son supérieur) :wink:

2 Likes
#10

Je suis desolee pour toi:(

L’épreuve physique était dure éffectivement.
L’escalier tue les jambes et coup le souffle ainsi que l’élan.

#11

Mercii ^^ mais je m’en fais pas, je loupe à peu donc pour la prochaine encore un peu plus de prépa et ça passera :slight_smile: j’étais vraiment pas du tout préparer pour l’épreuve… je m’étais remis au sport 1-2 mois avant mais j’avais pas trop le temps :-/

Le pire sur le parcourt c’est effectivement l’escalier ^^’ le fait de le passer puis revenir aussitôt à la fin je montais toute les marches qui est pas plus fatigant qu’une sur deux :slight_smile:

Tu as tout réussis ?

#12

En sport oui pas d’erreurs mais je n’étais pas rapide donc j’ai eu 10/20.

Quant au reste aucune idee vraiment, psy et jury je ne sais pas, ils étaient pas tres expressif.

J’attends le résultat et je tente des pronostics en attendant lol

1 Like
#13

Je partage aussi mon expérience pour en rassurer quelques uns.

J’ai commencé mon entretien avec la psychologue le 30/04/2018, (presque 2 mois d’attente avant les résultats j’en pouvais plus:P) elle pose des questions assez basique sur notre vie professionnelle, vie de famille et notre vie sociale.
Puis des questions en peu plus déstabilisantes sur notre future vie de gendarme comme comment réagir si quelqu’un nous agresse lors d’un contrôle, comment réagir avec notre arme de service ou encore comment réagir si nous ne sommes pas accepté dans notre compagnie. Répondez sincèrement, inutile de ce torturer la tête pour trouver “la” bonne réponse, soyez naturel…

L’entretien avec les gendarmes s’est passé l’après midi.
C’est un peu plus stressant qu’avec le psychologue mais c’est normal étant donné qu’ils sont deux et que le coef est de 7.
On attend sagement dans un couloir jusqu’au moment ou un officier ou un sous-officier vient vous appeler.
Ils vous invitent a piocher un sujet dans une boite, de le lire a haute voix et ensuite on vous emmènes dans une autre salle avec un chronomètre et une surveillante.
Après 10 minutes vous retournez dans la salle avec vos deux examinateurs. Pour ma part, le sujet me parlais pas plus que ça et 10 minutes ça passe super vite! Donc sachant que je n’avais rien a dire sur le sujet la pression devant les examinateur était a son apogée^^. J’ai dis 2 phrases et ils ont bien vu que j’irais pas plus loin donc m’ont donné deux trois exemples mais m’ont de suite dit “tant pis nous parlerons plus longtemps de vous”…
Vous faites une brèves présentations de vous puis ils vous poserons des questions basique sur la gendarmerie comme:

  • Cité les différents corps (départementales, mobile, garde républicaine)
  • Laquelle préférez vous? et pourquoi?
  • Pourquoi la Gendarmerie plus que la police
  • Etc

Un conseil préparez vous à toutes ces questions et surtout à celle-ci “Pourquoi vous plus qu’un autre?” n’hésitez pas a vous vendre en donnant vos qualités compatibles avec le métier de gendarme.
Pour ma part l’entretien par la suite s’est bien passé. C’était dans la bonne humeur et même quelques petites “blagues” (je parle pas de blagues de toto hein!) sont venues s’installer dans la discussion. Mais surtout avec du respect ce ne sont pas vos potes non plus.

Le sport s’est bien passé aussi. J’ai eu 13/20 après 2h d’attente dans le vestiaire étant donné que je passais en dernier de la session…

Résultat de tout ça, c’est que même si vous réussissez pas le sujet pour l’oral (ça m’a pris la tête pendant toute l’attente des résultats), vous pouvez être admis. Je suis 789 sur 1320.

5 Likes
#14

Merci pour ce super retour @Eryann ! :smiley:

#15

Bonjour à tous.

Merci pour vos RETEX concernent l’oral.
Pour ceux qui l’ont passé serait-il possible de poster le type de questions que les examinateurs vous ont posé afin de préparer au mieux cette ultime épreuve. Je suis inscris sur la session d’octobre 2018.
Merci d’avance et bonne soirée.

2 Likes
#16

Tu auras droit aux passages obligés : Connaissez-vous les 3 grandes subdivisions de la GN ? Laquelle vous intéresserait si vous êtes admis ? Pourquoi la Gendarmerie ? Qu’est-ce que la militarité, selon vous ? Vos qualités et défauts ? Connaissez-vous les avantages d’être gendarme ? Les contraintes ?

J’ai eu le droit à des questions portant un peu plus sur moi, étant donné mon âge et ma situation familiale, mais aussi des questions sur l’uniforme et l’arme, ce que ça représente pour moi.

Dites-vous que l’entretien avec les deux gendarmes a pour objectif deux choses :

  • Est-ce que vous savez où vous mettez les pieds ?
  • Est-ce que vous savez vous “vendre”, montrer votre motivation ?

N’oubliez pas non plus que c’est un entretien d’embauche. Soignez la tenue vestimentaire (mais sans que ça vous mette mal à l’aise non plus) et surveillez votre façon de vous tenir : le langage non verbal est important. Respirez, ça aide à poser le rythme de ses mots :wink: vous paraîtrez moins stressé.

7 Likes