Retex SOG2 2020 - Candidat non gendarme

Bien le bonjour à tous.

Je vous propose ici mon retex en tant que candidat SOG2 mais non GAV. En effet je suis sous-officier dans l’armée de terre depuis plus de 7 ans.
Ayant eu du mal à trouver réponses à mes questions je vous propose ici un petit résumé de mon travail effectué, les livres que j’ai acheté pour les révisions et comment s’est passé la phase d’admission.

I) L’inscription
Rien de bien particulier, inscription sur le site officiel « lagendarmerierecrute » et finalisation du dossier en ligne.
Points particuliers : Il faut dans un premier temps rendre compte à son chef de corps par Formulaire Unique de Demande (FUD), il va apposé son accord (ou pas) et le transmettre à ses propres supérieurs.
Par la suite, il faut rendre compte à la DRHAT de sa participation au concours avec une photocopie du dossier d’inscription (bien faire apparaitre l’identifiant d’inscription).
Et bon à savoir, la DRHAT ainsi que votre chef de corps ne PEUVENT PAS s’opposer à votre participation, contrairement à ce que certaines personnes laissent entendre.

II) Les révisions
J’ai pour ma part acheté les livres de « France Enseignement » (FE). Ils proposent également des formations complètes à différents prix. Je ne trouve pas cela pertinent car il suffit de bien travailler soi même et surtout d’être régulier. Mais chacun voit midi à sa porte :slight_smile:
La masse de travail fait peur à première vue car il y a 180 pages à savoir casiment par coeur pour pouvoir répondre clairement aux questions à l’écrit et à l’oral. J’ai travaillé 5 mois quotidiennement en synthétisant les 180 pages des livres « FE » en 50 pages dans un cahier de cours classique puis en re-synthétisant ce cahier en 30 fiches de révisions qui j’ai apprise parfaitement par coeur. Cette méthodologie m’a permise d’avoir une base solide de connaissances des 30 fiches. Que j’ai agrémenté ensuite lors de l’écrit et de l’oral jury par des relectures quotidiennes du cahier et des livres « FE ».
Je ne suis pas quelqu’un d’intellectuel ou de scolaire. J’ai toujours été un élève avec un poil dans la main :slight_smile: pourtant il m’a été possible de m’accrocher quotidiennement pour obtenir ce que je voulais ! Il suffit principalement d’être régulier, à mon sens, un travail quotidien entre 30mn et 1h est parfait.

III) La phase d’admissibilité (l’écrit)
Nous y voilà… Ce jour tant redouté où environ 50% des participants 2020 ont sauté ! Il n’y a pas de recettes miracles, il faut avoir parfaitement appris le contenu du cours et s’entrainer à rédiger de belles rédactions (introduction-développement1-phases de transition-développement2-conclusion). Pour se préparer à tout cela, rien de tel que de récupérer les annales des années précédentes disponible sur le site « lagendarmerierecrute ». 3h c’est à la fois long et court. Une bonne gestion du temps est primordiale. Les livres « FE » traitent de cette partie la, bien s’en imprégner à été primordial pour moi afin de gérer mes phases de brouillon/rédaction le jour de l’épreuve.

IV) La phase d’admission (sport - psychologues - jury)
Certainement le plus flou pour les candidats non gendarmes. C’est la raison de la rédaction de ce RETEX.
Ces épreuves se passent sur 2 jours au Centre de Séléction et de Concours (CSC) le plus proche pour vous. Pour ma part c’était en région IDF à 4h de route de chez moi. Donc prévoir un hôtel sur place.
Si votre chef de corps vous l’autorise, il peut vous mettre en frais de mission et vous serez remboursé des repas midi/soir et de l’hébergement !

  • Le sport
    On ne va pas y aller par 4 chemins, une préparation physique régulière et adapté est le secret. Rapprochez vous de vos camarades sportifs ou de votre bureau des sports afin d’avoir plus de renseignements. Le jour J, covid oblige nous n’avons eu que 5mn d’echauffement avant de passer. Je vous conseille de monter TRES rapidement à 130-140 puls/min afin d’être déjà en légère sudation et essouflé. Vous prenez 5mn pour redescendre et la normalement vous serez prêt. Cette épreuve dure entre 3mn et 3mn30 en moyenne, c’est un sprint constant ! Il ne faut pas arrivé froid !

  • L’épreuve numérique, les tests de logiques et inventaire de personnalité
    A mon sens, l’épreuve la moins importante/stressante tant en terme de coefficient (1 pour l’épreuve numérique, non noté pour le reste, cela ne sert que pour le psychologue) qu’en terme de connaissances à avoir.
    Les questions lors de l’épreuves numériques sont à la portée de la plupart des gens ayant un minimum de connaissances informatiques. Les tests de logiques et de personnalités sont en fonction de votre raisonnement et votre personnalité. Il est possible de s’entrainer avec les livres « FE ».

  • L’entretien oral avec le psychologue
    Beaucoup de choses vont se jouer ici. Mais inutile de stresser ou de réviser, il vous suffira simplement de répondre honnêtement sur votre personnalité ainsi que vos motivations à rejoindre la gendarmerie. Soyez sûr de vous, confiant et determiné. Sans pour autant basculer dans un stress intense, il faut apprendre à gérer ce stress. Mon conseil pour appréhender cet oral et de savoir gérer son stress et son aisance oral. Rapprochez vous d’un moniteur TOP (Techniques Optimisation du Potentiel) ou d’un Sophrologue pour avoir les outils nécéssaires à la gestion du stress si vous y êtes sensible.

  • L’entretien oral avec le jury
    THE ULTIMATE TEST ! C’est votre moment ! En effet cet oral est coefficient 7 et plutôt difficile à appréhender pour un candidat non GAV.
    Tout d’abord il se fait en tenue TDF (sans gant blanc), donc une tenue I-RE-PRO-CHABLE avec un beau noeud de cravate, une chemise impeccablement repassé et tout ce qui va bien.
    Vous serez invité à rentrer dans un bureau où vous attendent 2 gendarmes, un officier et un sous-officiers. Donc une présentation réglementaire s’impose : garde à vous, saluez, enoncez votre grade-nom-affectation puis « A vos ordres ‹ grade le plus élevé › ». Vous serez normalement mis au repos puis invitez à vous asseoir. La c’est parti pour 25mn de torture.
    En effet le jury aura pour but de vous titiller un peu pour tester vos différentes réactions. Il conviendra de rester calme et souriant durant ces 25mn (encore une fois, une préparation mentale / gestion du stress est importante).
    Les questions seront extremement diverses et variés et dépendront beaucoup de vous et de votre dossier professionnel. Pour vous donnez un exemple voici quelques questions qui m’ont été posées :

  1. Qui est le président qui vient d’être élu aux états-unis ? De quel état viens-t’il ? Comment fonctionne le système d’éléction américaines ? Combien y’a t’il de grands élécteurs en Amérique ? Qui est élu par les grands-élécteurs en France ? Pour combien de temps sont élus les sénateurs français ? Combien de temps peut durer un de leur mandat ?
  2. Comment devient-on OPJ en gendarmerie ? Qui est le premier ministre ? Ministre de l’intérieur ? De quel région viens-t’il ? Qui est le garde des Sceaux ? Quel est son petit surnom ? Quel est la différence entre la gendarmerie mobile et départementale ? Quels sont leurs missions ? Expliquez le quotidien d’un gendarme départemental ?

J’attire votre attention sur la première série de question. J’ai pour ma part correctement répondu aux questions jusqu’à la dernière (Combien de temps peut durer un de leur mandat ?). Où ils m’ont ici mis en échec. Leur but ici est de creuser, de forcer jusqu’à vous amener à l’échec ! Et ainsi voir votre réaction et votre capacité à rebondir, réagir et rester calme face à cette adveristé. Car les questions vous seront posées parfois avec méchanceté, parfois avec dédain et si vous répondez mal, attendez-vous à d’éventuels moqueries ou remarques, n’y prétez pas attention, cela fait parti de leur jeu ! (Ne dit-on pas qu’un homme averti en vaux deux ?). Pour résumé, il n’est pas grave de ne pas pouvoir répondre à tout, et c’est parfaitement normal ! Il faut savoir avant tout bien réagir face à l’échec.
Cependant vous noterez qu’une excellente connaissances du gouvernement, de la politique française ainsi que de l’actualité civil/police/gendarme est INDISPENSABLE.
Une fois ces 25mn terminées, le jury mettra fin à l’entretien et vous invitera à sortir de la pièce. Remettez votre képi sur la tête, mettez vous au garde à vous, saluez, demi-tour droite réglementaire et direction la porte pour sortir.
Vous pouvez souffler, vous avez normalement terminé et plus qu’à attendre les résultats (ce qui est actuellement mon cas :slight_smile:)

Voilà donc mon petit ressenti et RETEX sur toute cette phase de concours SOG2 2020 ! Je reste à votre disposition les copains de la verte (les autres aussi, mais je ne serais sûrement pas autant au courant que pour l’armée de terre !)

Au plaisir et bon courage à tous/toutes.

21 J'aimes

Merci pour ta super contribution :slight_smile:

3 J'aimes

Très plaisant à lire.

Salut merci pour ce RETEX qui me fait un peu peur (surtout l’entretien avec le jury)…
J’ai une petite question concernant l’épreuve physique je ne peux pas reproduire le parcours mais je trouve le barème assez dur peut-être parce que je n’ai pas pu le tester… Faire 6 tours + 2 simulations de combats + le physique entre les deux en moins de 4,41 mn pour les femmes je trouve ça impossible… Est-ce que c’est parce que je surestime un peu la durée des 6 tours ?

1 J'aime

Bonjour Mamour,
Concernant l’épreuve physique, je suis sportif moyen, 3 séances de sport par semaine et j’ai obtenu la note de 16/20.
Le sport ne me parait pas insurmontable à partir du moment où vous avez une préparation physique de plusieurs mois efficace et régulière. Le mieux étant de s’entrainer en reproduisant le parcours. Ne serait-ce que avec des marques au sol et des plots qui sont remplaçable par n’importe quoi :slight_smile:

1 J'aime

Merci pour ce RETEX !
On s’imagine vraiment à ta place :slight_smile:

Au plaisir d’avoir pu être utile !
C’était tout l’intérêt de ce retex, d’essayer de transmettre au maximum mon ressenti de cette période de concours ! :slight_smile:

merci de ce retour d’expérience :wink:

La question que je me pose en te lisant étant moi même sous officiers dans la marine, est pour l’entretien oral.

En effet j’ai posé ma candidature par VCA et si jamais mon dossier est retenu je me demande pour mon entretien oral ( par la VCA c’est juste un entretien de motivation ) si je dois me présenté en tenue civil ou en tenu de cérémonie… personne n’a su me répondre jusque la…

Pour ton entretien c’est toi qui a décidé de t’y rendre en tenue ou on te l’a conseiller ?

Pour ma part l’entretien était en tenue TDF obligatoire. Mais ce sera noté sur ta convocation pas de soucis à se faire de ce côté la :slight_smile:

En revanche, pour avoir discuté avec un recruteur d’Orléans, il m’a certifié que les très très rares dossiers pris en VCA sont des dossiers archi méga béton. En gros mise à part des dossiers particulièrement exceptionnels, les chances d’être pris en VCA avoisinnent 0% :neutral_face:

Merci de ta réponse , mon dossier est parti on verra la suite :wink: de toute manière la j’ai postulé par cette voie car un message de recrutement par VCA est tombé fin Octobre c’est pour ça que le CIR de ma région m’a appeler pour me dire de faire la demande. Si jamais ça ne marche pas dans tout les cas je passerais par le prochain concours classique :wink:

Je ne sais pas quand tu obtiendra la réponse (les délais mili…) mais je te souhaite que ça passe :slight_smile:

Pour ma part, le recruteur m’a fait comprendre que les dossiers armée de terre qu’il validait en gros c’était les type vraiment OPS, avec une très solide expérience en combat. Ce qui n’est pas du tout mon cas. Peut-être les décisions sont différentes dans la marine. Je te souhaite de réussir :slight_smile:

Ah ça les temps militaires…

Heureusement que j’ai un RH efficace qui fait bouger un peu les choses parce que la sinon je t’explique pas la galère ^^ normalement je devrais avoir une réponse fin décembre étant donné que les dossiers doivent arriver avant le 18 donc comme tu dis croisons les doigts =)

Je n’ai pas non plus de spé OPS mais bon on verra si ça passe et sinon on passera par la voie classique :wink:

1 J'aime

Hello le sport 4,41 pour les filles c’est largement faisable avec un peu d’entraînement ( course à pieds 2 fois semaine + 1 séance fractionnée)
Pour ma part j’avais déjà reproduit le parcours dans une unité où j’ai pu m’entraîner j’ai eu un résultat de 3,53 ce qui faisait entre 13 et 14
Puis je me suis blessée au genoux entre temps et j’ai reporté la date du parcours sog
Je l’ai passé jeudi et même avec un genoux un vrac j’ai réussi à faire 4,16
(J’avais du mal à sauter le tapis à cause de mon genoux) ce qui m’as fait perdre des secondes
Mais je l’ai quand même eus
Alors avec un peu d’entraînement c’est faisable

5 J'aimes

Tu n’imagines pas à quel point j’attend ce foutu SOG2 ! A termes de 7 ans dans la verte ! :smile:
Force & Honneur camarade ! :medal_military:

2 J'aimes

Tu es dans l’armée de terre ?
À t’entendre parler ça a l’air de bien te gaver :joy::sweat_smile::sweat_smile:

Ca me gave uniquement parce que je suis dans une spécialité déficitaire et cloué derrière un bureau, et je n’en peux plus :sweat_smile: :joy:

1 J'aime

Et tu le sent comment pour jeudi ? Dans l’ensemble tu l’as bien géré ton concours ?

Honnêtement, oui je le bien. J’avais appris parfaitement les cours et je suis à l’aise à l’oral. Ils ont eu pas mal à creuser avant de me mettre en échec sur les questions.
Cependant n’oublions pas que si ma tête leur revient pas, ils peuvent me mettre un 5/20 histoire de m’éliminer :upside_down_face:

2 J'aimes

Moi je t’avoue aussi qu’à l’oral ça s’est super bien passé je me suis senti à l’aise etc… Mais paraît il que cela ne veut rien dire, car oui même si toi tu crois que c’était nickel peut être qu’eux ça n’est pas le cas​:sweat_smile:. Sans oublier que la psy si jamais elle met son grain de sel c’est mort également​:sweat_smile::sweat_smile:

2 J'aimes

Croisons les doigts pour une réponse positive jeudi j-2 :grin:

3 J'aimes