RETEX préparation au concours

#1

Hello :grin:

Je fais partie des lauréates du concours octobre 2018 :grin::grin::grin:

Je pense qu’il sera sympa de faire un RETEX de la préparation au concours, comment je m’y suis prise et comment les autres s’y sont prit pour les futurs candidats :blush:

Pour ma part les écrits, j’ai acheté des livres de préparation au concours sous-officier gendarmerie et des livres de tests psychotechniques :blush: + un livre de culture G :blush: je me suis entraîné à faire des plans de dissertation :blush: j’ai commencé à m’exercer en août, j’ai des facilités en dissertation :blush:

Pour le sport, 1 an avant je me suis mise à la musculation :blush: et 1 mois avant j’ai fais du fractionné ( je le conseil pas, moi je me connais et je savais que ça allait passer comme ça) :blush: donc faire du fractionné à mort honnêtement :blush:
Étant fille de gendarme, j’ai pu m’entraîner 3 fois avec le PSIG :blush:

Pour les oraux, pareil culture G et des choses sur la gendarmerie :blush: pour vous dire mes oraux ne ce sont pas très bien passé, je suis sortis pas bien du tout, je pensais que c’était foutu. Comme quoi il ne faut pas se fier à comment le jury est devant vous :blush:

Voilà, si les autres peuvent également dire comment ils se sont préparés :blush:

6 Likes

#2

Je vais en faire courant de la semaine prochaine, que je vais poster sur un autre forum.
Je mettrais le lien bien entendu :wink:

1 Like

#3

Pour ma part, j’ai acheté deux livres sur le Concours pour les écrits ( Vuibert Le tout-en-un et les annales et sujets corrigés). Il faut s’entrainer à faire des dissertations (j’étais en Fac de droit donc les dissertations c’était la base ahah) mais également des tests de logique, de façon globale afin d’être préparé à tout les cas de figures. Environ un mois et demi au moins pour être préparé :wink:

Concernant le sport, si vous avez la chance de pouvoir faire le parcours vous même (pour ma part c’était sur un terrain de foot, il suffit d’un mètre, de plots, de haies et de bandes de résistance et le tour est joué). L’entrainement au cardio est primordial, pour tenir les 6 tours et être régulier c’est la bas. Le fractionné est top, sinon de la course soutenu avec un rythme régulier est pas mal non plus.

Enfin, l’oral, comme l’a dit Pauline, la culture G c’est la base, et si on peut s’entrainer sur des sujets aléatoires avec des potes c’est cool (On était un groupe d’admissibles à s’entraider sur l’oral et le sport :laughing: ), les connaissances de base aussi sur la gendarmerie, les différents corps etc…

2 Likes

#4

C’est une forêt de Smileys ce message … C’est ça que t’as mis dans ta copie :rofl:?

3 Likes

#5

Bien évidemment que non ^^ mais je mets beaucoup de smiley, cela fait plus vivant

1 Like

#6

Sympa à vous de nous faire partager vos préparations.

2 Likes

#7

Voici le retex comme promis :slight_smile:

2 Likes

#8

Hello,

Les livres France enseignement sont vraiment top. Les grands thèmes sont abordés et le plan est quasiment déjà fait dans le livre. Le livre de culture G est vraiment complet contrairement aux autres livres je trouve.
Concernant le livres des tests psychotechniques, il est simple et trop facile contrairement à ce qui tombe au concours. Mais c’est très bien pour nous apprendre le test des matrices de Raven si on ne connaît pas le principe. Cependant un autre livre plus difficile avec les matrices de Raven est conseillé.
Le mieux pour la dissertation qui est a gros coefficient c’est de faire et refaire des dissertations et pourquoi pas se faire corriger par une prof d’eco ou de français.

Pour le sport, j’ai personnellement fait que du crossfit et un peu de fractionné (j’aurais dû en faire plus) et j’ai reproduis le parcours (au moins je connaissais les repères). Ceux qui passent à Sathonay-Camp, faites attention ça glisse et ça peut vous couter une sale note. Ne prenez pas le sport à la légère, certes c’est pas un gros coeff mais ca peut faire la différence. Trop de gens vont au sport en pensant que c’est facile, mais c’est surtout court et intense.
Pour l’oral, il faut connaître quand même l’histoire de la gendarmerie, les subdivisions, et le parcours pour accéder à ce que vous voulez faire car ça revient souvent etc. On ne peut pas tout connaître mais il faut en savoir un minimum. Il faut vraiment avoir confiance en soi c’est la clé pour réussir car le jury peut vraiment être déstabilisant. C’etait mon cas, leur but était de me déstabiliser, j’ai bâclé mon exposé en a pleine 5min, j’ai très bien vu qu’ils en avaient marre et moi aussi j’en avais marre de raconter n’importe quoi donc autant arrêter (en regardant ma note je me demande si ça compte vraiment ce truc :joy:) donc du coup j’ai eu plus de 15min de questions où j’ai répondu à tout en étant certaine de ce que je disais. J’ai eu le droit à plusieurs reprises « êtes vous sûr de ça? » ou « On fait comme ça pour rentrer dans les TIC? » ou encore « non mais vous vous voyez vraiment dans la mobile si jamais vous avez pas la départementale ? C’est pas du crossfit là, vous avez un bouclier et un casque et vous êtes en plein milieu de NDDL » (oui les GJ n’avaient pas commencer en Mai 2018 :grimacing:)
Fin en bref surtout réviser la gendarmerie, ce que vous voulez faire et ayez du répondant !!
PS : il vaut mieux un jury sévère et qui cherche la petite bête qu’un jury qui rigole avec vous, ça cache quelque chose.
Pour la psy, j’ai eu aucun soucis avec elle, elle était très agréable et son but est de nous mettre à l’aise pour qu’on parle. Rien de vraiment intéressant dans ma vie donc elle s’est un peu fait chier avec moi je pense.

Si des futurs candidats ont des questions, n’hésitez pas!

2 Likes