Restaurant militaire (mess) et végétarien : compatible?

Bonjour à tous,

Je m’appelle François c’est mon premier post, je compte passer le concours SOG lors la session d’octobre 2019.
J’ai une question, surtout à propos de l’école de gendarmerie où l’on sera amené à manger au restaurant militaire.

Est-ce un problème de ne pas manger de viande (à part le poisson) ?

S’il vous plaît, je ne veux pas une réponse du type : “Pourquoi tu ne veux pas manger de viande un vrai militaire est un viandard… etc”

Merci d’avance pour vos réponses.

2 J'aime

Pourquoi tu ne veux pas manger de viande un vrai militaire est un viandard…

21 J'aime

Haha c’étais sur que quelqu’un allais le faire.

3 J'aime

Je t’aime déjà !! :joy::joy:

2 J'aime

ah ah :stuck_out_tongue: non plus sérieusement, je ne sais pas mais plusieurs choses:

  • Tu es quand même dans l’armée et tu dois te conformer à ce qu’on te demande ( le végétarisme étant un choix perso, je pense que ça le fait pas trop )
  • Avec l’entrainement sportif que tu vas avoir, la viande t’aidera à récupérer des protéines nécessaires ( je sais qu’on peut trouver des substituts à peu près similaires à la viande du côté végétal, mais est-ce que tu trouvera réellement ce qu’il te faut au mess ? :o
  • Est-ce que ça ne risquerait pas de te porter préjudice à la VM ou encore aux entretiens ?
  • Dans les critères du SIGYCOP tu as une zone concernant l’alimentaire, on voit que les allergies alimentaires peuvent te rendre inapte ( est-ce pour se dénuer de toute responsabilité en cas d’accident potentiel ? ou est-ce parceque tu devras manger ce qu’on te servira et pas autre chose ?

Je précise bien évidement que je ne suis pas encore SOG et je suis prétendant au concours, et d’autres viendront surement et je le souhaite, dire que je dis nimporte quoi et apporter des précisions :slight_smile: Je me suis juste posé les questions en me mettant dans les conditions et la mentalité de la Gendarmerie :slight_smile:

Une fois de plus, mais ce n’est qu’une petite comparaison, on demande de cacher les tatouages en ESOG, alors qu’on tolère un peu plus une fois en brigade. Donc que penser d’un cas comme le végétarisme ?

Bien évidement, je ne suis pas " carniste " ou " anti-vegan" ou je ne sais quelle autre définition :stuck_out_tongue: je suis juste un mec normal qui respecte les régimes alimentaires, mais qui dit ce qui me semble le plus logique :slight_smile:

4 J'aime

Perso je suis végétarienne, mais j’en aie jamais parlé ni mentionné car c’est perso. Si au mess, je dois prendre de la viande, se sera pas avec plaisir mais j’en prendrais.
Si j’arrive a être en mobile et en mission harpie peut-être, si je dois tuer des bête, je le ferais car c’est la mission, si je dois manger des serpent ou des autres bêtes je le ferais, car 3 jours en amazonie je vais pas rechigner juste manger.
Faut faire un choix, apres dans mon logement je cuisinerais comme je entend.

7 J'aime

Je me disais que si je ne mangeais pas ma viande, ils s’en ficheront, je n’aurai pas besoin d’en parler et encore moins aux VM et entretiens, je n’ai pas envie que ça me porte préjudice.

Mes parents sont comme moi, végétariens et très sportif, nous n’avons jamais eu de carence, j’ai aussi fait des analyses de sang tout est parfait.

“ou est-ce parce que tu devras manger ce qu’on te servira et pas autre chose ?” Ah ça c’est une bonne question !
Pourquoi ne pas se forcer à manger pour rentrer dans le moule en école car je pense aussi aux purs viandard qui n’aimeront pas un menu comportant trop de légume et se forceront aussi à manger quand moi je me régalerai ah ah.

En tout cas merci de ta réponse.

3 J'aime

Tu as eu raison !
Ah oui là ça ferais une sacrée transitions de végétalienne à tuer des bêtes et manger des serpents en Amazonie.
Bon courage en tout cas !

1 J'aime

Je pense que compte tenu du contexte militaire, le fait d’avoir un régime alimentaire « différent » pourrait te porter préjudice, même si c’est un choix personnel de ta part et que ça ne concerne que toi. Malheureusement les mentalités mettent du temps à évoluer. Cependant il faut que tu fasses la part des choses, il faut que tu te dises que c’est provisoire et qu’après cela, tu pourras faire ce que bon te semble. Il faut savoir s’adapter à tout, faire des concessions ! En espérant que le menu du Mess sera varié :joy: bon courage !

4 J'aime

Tu as raison, c’est sûrement la chose la plus raisonnable à faire même si ça va pas être facile au début.
Merci de ta contribution.

1 J'aime

Je pense effectivement que ca va dans les deux sens :o Mais pour les carences je dis pas que tu ne peux pas t’en sortir, mais par exemple ( je ne m’y connait mais alors absolument pas en substituts végétaux, mais imaginons ! :stuck_out_tongue: ) mettons que le gombo ( fruit qu’on trouve en Afrique, réputé pour ses superbes propriétés, mais aussi pour son caractère aphrodisiaque eh eh :stuck_out_tongue: ) est un excellent substitut à un gros steack ( c’est absolument faux mais IMAGINONS ! ). Et bah ce fruit, tu pourra le trouver par tes moyens dans la vie civile mais est-ce que ça veut dire que le Mess en fera ? :stuck_out_tongue:

Tu comprends ce que je veux dire ? Je ne mets pas du tout en doute qu’on peut être un très bon sportif en bonne santé avec du végétal, mais est-ce que tu trouvera les mêmes aliments, quantités et qualités dans un mess militaire ?

En tout cas, comme l’a si bien dit #Oceanarchiste ( d’ailleurs je trouve ça excellent d’avoir " anarchiste " dans son pseudo sachant qu’on est en Gendarmerie ! :smiley: ) et bah tu prends sur toi, tu fais des concessions et après tu fais ce que tu veux chez toi ! :smiley:

4 J'aime

au moins je sais à quoi m’attendre .

Si c’est comme à l’armée, t’auras pas trop le choix de manger de la viande, il y aura des légumes en effet mais tu n’auras pas assez de substitut pour tout ce qui est fer et protéine, tu n’arriveras pas à tenir sportivement si tu ne manges pas de viande, et après on risque de te faire chier en plus. Pas facile mais en école ça me paraît compliqué de faire autrement

3 J'aime

Pour ma part, j’ai été en école GAV à Montluçon. Là-bas, les musulmans avaient le droit de prendre du poisson, donc je ne vois pas pourquoi toi étant végétarien, tu n’aurais pas le droit au poisson. Après faut-il le préciser lors de ta VM ou lors de ton incorporation en école ? Bonne question.

5 J'aime

Bon à savoir ! Je verrais si pour l’integr Il vaut mieux se forcer ou si c’est effectivement pour ne pas prendre le menu de substitution.
Merci de l’info.

2 J'aime

Salit François ayant le meme questionnement que toi mais a 1 an d intervalle je me demandais si tu avais eu des réponses a tes questions?

Comme partout, dans les armées les menus sont des menus types. Variés et caloriques, chacun mange ce qu’il veut selon sa faim et ses goûts. Avoir un particularisme du point de vue de ce qu’on mange est un choix personnel qu’ils soit d’ordre religieux ou de conviction. Les menus de substitution sont souvent mis en place lors d’une incompatibilité religieuse ( les confessions les plus répandues ou reconnues), il suffit alors de se faire connaître pour cette option sans avoir à se justifier. Ensuite selon l’endroit, en voyant avec l’officier ou l’intendant gérant le mess, il y a parfois possibilité de s’arranger, pour avoir poisson ou œuf éventuellement), le principal c’est de ne pas venir avec une attitude revendicatrice. Pour les gens qui ne mange pas la viande il reste aussi moyen de se procurer le complément. Dans tous les cas il ne faut pas que ça perturbe la"loi du nombre" qui gouverne la logistique de l’intendance. Après, dans toutes les Armées, chacun est libre de faire comme il veut sur le plan religieux, nutrition, orientation sexuel, à partir que cela ne perturbe pas la cohésion de fonctionnement du service. L’intérêt du service prime tout dans le respect des lois, des règlements. Les petits états d’âme de certain ne rentre pas en ligne de compte. Il y aura toujours des gens qui trouveront à redire: les esprits étroits et psycho-rigides…
Donc, à gérer calmement sans en faire étalage.

2 J'aime

je vais bientôt incorporer et dans la fiche de renseignement il y a la possibilité de signaler une préférence alimentaire (végétarien, sans porc ou exclusif poisson)

Merci pour cette précision !

Bonjour,

Je profite de ce topic pour poster un message car j’ai une question en lien avec l’alimentation !

Effectivement, je cherche à savoir si les menus proposés en école sont suffisamment riches ? Je suis sportif et je fais pas mal de course et d’entraînement en salle de sport ! Par conséquent, je me demandais si je pourrais « m’y retrouver » question calories à l’échelle des trois repas de la journée.

PS : (ne me jugez pas sur la question qui va suivre :joy:) Est-il possible d’apporter, lors de son entrée en école, des collations ? Par exemple, est-ce que je peux venir avec ma réserve de barres protéinées ou est-ce que je risque de me faire taper sur les doigts ? :sweat_smile:

Je dis ça parce que, malgré toute ma bonne volonté et ma détermination, si je passe de 3000 calories à 1800, je risque de ressentir une grosse fatigue…

1 J'aime