Questions multiples

Bonjour à tous ! :wave:

Je m’appel Maxime et je suis encore en lycée je pense continuer avec une licence en droits, mais là n’est pas vraiment le sujet :slightly_smiling_face:.

Je suis extrêmement passionner voir peu être un peu trop et je me pose plein de questions, auxquelles vous avez peu être répondu, si c’est le cas désoler.

  1. L’Amphi : Alors je sais que y’a beaucoup de sujet dessus qui m’on beaucoup aider et merci les amis :pray:. Cependant je ne sais pas comment cela se passe en détail. Car je sais qu’il faut choisir une région mais après comment se passe le choix de la brigade ou compagnie ?

  2. L’affection : Alors ce là fait suite au petit un, je voulais savoir si, moi qui habite en deux sevres à Niort comme ma copine, et que je suis affecter en Bourgogne par exemple, est-il possible grâce à ma situation, de se faire affecté en Deux Sevres ? Et si oui comment ça se passe ?

  3. Le logement : Alors oui je sais aussi qu’il y a plein de sujet qui concerne cela mais c’est pas très clair pour ma part car j’ai une question particulière. En effet si je possède un appartement dans le secteur de mon affectation et que je préfère y résider que dans le logement de la gendarmerie mis à disposition, est ce possible de le garder et le placer en résidence principale ?

  4. L’école : Alors ce n’est pas l’une de mes principale préoccupation mais je voulais savoir si le choix de l’école est fait selon le lieu d’habitation des conditions particulières ou alors totalement au hasard ?

  5. Le concours SOG : Une fois de plus beaucoup de sujet la dessus. C’est clairement ma bête noir. En effet j’ai peur que malgré faire une licence en droit et m’être préparer, rater l’écrit car c’est ce qui me fait peur. Donc pour ceux qui l’on fait, ça serait cool de me donner votre ressenti et comment vous l’avez préparé et organiser le jour J :slightly_smiling_face:.

Je sais que je suis pas encore majeur et j’ai le temps devant moi pour tous ça mais je suis très passionné par tout cet univers. Et un grand merci à tout ceux qui répondrons.

(Désoler pour les potentiels fautes de frappe)

1 J'aime

Salut,

  1. L’Amphi : Alors je sais que y’a beaucoup de sujet dessus qui m’ont beaucoup aider et merci les amis :pray:. Cependant je ne sais pas comment cela se passe en détail. Car je sais qu’il faut choisir une région mais après comment se passe le choix de la brigade ou compagnie ?
  • Normalement si je ne dis pas de conneries tu choisis la région, la subdivision (GM, GD, GR) puis le groupement et tu fais des choix d’unité (3) (ex: BMO, BP, …)
  1. L’affection : Alors ce là fait suite au petit un, je voulais savoir si, moi qui habite en deux sevres à Niort comme ma copine, et que je suis affecter en Bourgogne par exemple, est-il possible grâce à ma situation, de se faire affecté en Deux Sevres ? Et si oui comment ça se passe ?
  • Le fait d’avoir ta copine dans les DeuxSevres n’est pas un motif valable pour y retourner sauf si elle est aussi gendarme et que vous êtes mariés, pacsé. Sinon non, après si t’es SOG elle pourra te rejoindre et vivre avec toi car tu seras logé sous condition que ton commande d’unité accepte, si t’es GAV tu ne pourras pas non plus car tu seras seulement hébergé généralement en colocation. Si tu veux vraiment y retourner faudra tout donner et lors de l’amphithéâtre choisir si il y a une place les Deux Sevres ou alors après quelques années de service demander une mutation.
  1. Le logement : Alors oui je sais aussi qu’il y a plein de sujet qui concerne cela mais c’est pas très clair pour ma part car j’ai une question particulière. En effet si je possède un appartement dans le secteur de mon affectation et que je préfère y résider que dans le logement de la gendarmerie mis à disposition, est ce possible de le garder et le placer en résidence principale ?
  • Au début de ta carrière je pense qu’il est mieux de rester en caserne, au fil des années rien ne t’empêche ensuite d’avoir une maison ou appartement comme résidence secondaire en dehors de tes heures de service mais lors de tes permanences, tu devras tout de même occuper ton logement de fonction par nécessité de service.
  1. L’école : Alors ce n’est pas l’une de mes principale préoccupation mais je voulais savoir si le choix de l’école est fait selon le lieu d’habitation des conditions particulières ou alors totalement au hasard ?
  • GAV comme SOG elle est aléatoire. En fonction de ton classement dans les concours , même si tu habites à côté d’un école gendarmerie, si une compagnie se libère dans une autre et que la DGGN t’y inscris tu iras là où ils te disent. Principe de mobilité tout comme l’affectation en unité, c’est l’une des contraintes qu’il faut accepter.
  1. Le concours SOG : Une fois de plus beaucoup de sujet la dessus. C’est clairement ma bête noir. En effet j’ai peur que malgré faire une licence en droit et m’être préparer, rater l’écrit car c’est ce qui me fait peur. Donc pour ceux qui l’on fait, ça serait cool de me donner votre ressenti et comment vous l’avez préparé et organiser le jour J :slightly_smiling_face:.
  • J’ai fait 1 an de droit, je l’ai littéralement chié et pourtant je voulais faire une licence de droit pour rentrer comme SOG. J’ai arrêté et 1 an Après en 2019, j’ai passé mon concours SOG (je l’ai eu et incorporation le 15 juillet à 6h de chez moi :sweat_smile:). Je me suis pas énormément préparé, préparation la veille pour le lendemain sur un sujet qui était quasi le même que le jour J (l’écologie) ahah coup de chance mais personnellement j’ai surtout forcé sur le français (orthographe, conjugaison, syntaxe etc…) le plus important à leurs yeux. Le sport c’est pareil je ne suis pas un grand sportif, je me suis pas tué en entraînement et je l’ai eu. L’oral c’est le tout ou rien, faut vraiment que tu leur montre que tu en veux, que t’es motivé, que tu sais pourquoi tu veux les rejoindre, et que tu connais quand même un minima l’institution, les contraintes du métier …
    Il y a certaines personnes qui ont fait des retex d’école et de concours va voir c’est interessant. Moi je ne suis pas de bons conseils pour la préparation du concours, juste ne panique pas, ne stresse pas mais n’y va pas non plus les mains dans les poches sans connaître à minima la gendarmerie.

Désolé pour les quelques fautes je suis sur le tel…

Sur ceux,
Bonne journée j’espère t’avoir aidé.

1 J'aime

Je te remercie beaucoup pour ta réponse ça me fait plaisir, et sa me rassure un peu dès exemple complet et que même sans avoir fait beaucoup d’étude et avec un peu de chance (rien contre toi tu le mérite :slightly_smiling_face:).

Pour les autres n’hésiter pas à réagir sa fait plaisir et sa peu répondre aux questions des autres.

1 J'aime

Je t’en prie

Tqt pas je prends pas mal, mais moi j’avais cet objectif en tête, je l’ai eu maintenant plus que l’école :pray:t3:

Bon courage à toi pour la suite.

1 J'aime

Salut, prêt ? C’est parti !

  1. Tu ne choisis que ta subdivision et ta région. Le groupement/compagnie/unité, c’est uniquement… au bon vouloir de la Région. Tu émets des souhaits de compagnie, mais ça ne sera pas forcément respecté car beaucoup de paramètres entrent en compte.

  2. Oui. Si tu as de la chance. À part ça, il n’y a pas de traitement de faveur, pas même pour les personnels mariés/pacsés avec enfants (ou alors vraiment dans des circonstances exceptionnelles).
    Si tu te retrouves « célibataire géographique », donc en affectation éloigné de ta compagne, tu pourras remédier à ça après 1 an de service minimum. Demande de mutation (convenance personnelle, donc à tes frais pour le déménagement ; ou rapprochement familial si tu es marié/pacsé) ou permutation. Mais il faut que ça soit accepté par ta hiérarchie.

  3. Le LCNAS doit être occupé en service. C’est à dire quand tu es de permanence. En repos/QL/permission, tu fais ce que bon te semble.

  4. Il n’y a pas de choix d’école. Ni de hasard. L’affectation en école se fait selon ton classement au concours et les places disponibles en école.

  5. À mon sens, ça se bosse exactement comme les travaux qu’on nous faisait faire au lycée. Introduction, sujet et reformulation, thèse-antithèse-sythèse, le bon vieux plan dialectique. Ça c’est pour la forme. Sur le fond, l’étendue des sujets est tellement vaste qu’il faut bien faire bosser la culture G. Lire, regarder, écouter les actus, sur tous les sujets, autant que possible.

4 J'aimes

Je ne pourrais pas t’aider sur tes questions techniques et plus approfondies propres aux écoles, logements, affectations et autres mais pour le concours sog.

5 : Après un bac littéraire, J’ai fait une licence en histoire et llce, puis reconversion reprenant tout à 0 du CAP au BTS. Chef d’entreprise avec salariés. Sportive depuis plus de 25 ans avec un passage dans le haut niveau durant 10 ans. Ancienne réserviste de l’armée de terre. Servir mon pays dans une institution militaire fait partie intégrante de ma personnalité et de mon caractère. Puis la gendarmerie est ancrée en moi depuis ma jeunesse.
J’ai passé le concours sog externe 2019, en me préparant avec un bouquin résumant les grandes lignes pour la phase d’admissibilité à laquelle j’ai été reçue, en continuant mes activités sportives (courses à pieds, rugby, triathlon, cyclisme) pour l’épreuve EPG, en obtenant une note ridicule (à mon sens vu mon parcours dans le monde du sport) de 6/20 et en m’informant à l’occasion avec des gendarmes de ma région pour la phase d’admission, à laquelle j’ai echoué.
Au lendemain des résultats négatifs pour mon cas, j’ai prévu ma ré inscription dès la date publiée pour le sog externe 2020 et je me suis remise au travail, je bosse l’orthographe, la syntaxe, la mise en plan, la culture G, et la culture gendarmerie, si je peux dire au minimum 5 fois par semaine.
Je fais du sport comme d’habitude mais plus intensément, 2 courses à pieds par semaine, 1 sortie cycliste, rugby à l’occasion (stoppé par le COVID-19) et du renforcement musculaire minimum 3 fois par semaine, 20 à 30min par séance.
Je me suis entourée d’anciens gendarmes ou encore actifs, et d’autres personnes pouvant m’entraîner à l’entretien psy par exemple et j’ai trouvé des personnes sur ce forum extrêmement sympathiques en fournissant diverses réponses pour avancer dans mon projet.
Alors bien sûr je n’ai pas le même âge, j’ai 32 ans et 1 enfant, et travaille 60h/sem minimum donc autant te dire que je suis beaucoup moins fraîche que toi :grin:.
Mais tout ceci pour dire, qu’il ne faut pas prendre à la légère ce concours qui est très difficile et que malgré toutes la facilité que chacun peut avoir dans un des domaines requis au concours, rien n’est acquis et le facteur chance est faible.

En espérant avoir pu répondre sur la partie concours,
Bon courage à toi, et si détermination il y a en temps voulu, il n’y a pas de raison.

2 J'aimes

« Je suis moins fraîche que toi » :rofl::rofl::rofl::rofl::rofl::rofl:

2 J'aimes

Ouf il y en a :grin::joy: et à cet instant précis, partie m’entraîner sur mon vélo, crevaison, ton fils dort donc le papa ne peut venir t’aider… Je peux te dire que je suis loin loin loin de l’être :joy:

1 J'aime

Mais quelle vie mouvementée :rofl::frowning:

1 J'aime

Le sport, le 6/20 je l’ai toujours en tête aussi, mais depuis le confinement je campe la salle de sport 6 fois par semaine, Cross Op + muscu classique. Mais bon faudrait que je commence les fiches de CG mais j’ai la flemme :sob::sob::sob:

1 J'aime

On peut dire ça :muscle:t2::grin:

1 J'aime

Il ne faut pas :+1:t2: