Que faire après un échec aux tests psychotechniques?

Bonjour,

Je fais ce topic car aujourd’hui, et ce n’est pas la première fois, que je me retrouve assez désespéré.

Je m’explique:
En juillet 2020, je passe les tests GAV APJA, je suis confiant, je sais que le temps d’attente avant les résultats sont assez long. Au bout de 3 mois je découvre un mail: « Dans le cadre de votre candidature de gendarme adjoint volontaire en cours, nous sommes au regret de vous informer que celle-ci n’a pas été retenue. ». Ce jour là j’étais vraiment pas bien, sachant que c’est mon unique projet professionnel, et j’y tiens vraiment. J’ai appris plus tard que mon échec viens de la compréhension de texte (j’étais trop lent mais je peux m’entraîner) ainsi que les tests psychotechniques (ah bon ??).

Mais je n’abandonne pas, je sais que je peux repasser le concours au bout d’un an. Je me suis donc dis « Je pourrais rejoindre la réserve opérationnelle » ça me permettrait de faire un pas vers l’institution en attendant les prochains concours.
Je m’inscris sur Minotaur, j’envois mon dossier, je passe le test psychotechnique (je me suis retrouvé face aux mêmes questions que la dernière fois), je passe mon entretien individuel, tout se passe très bien, je fais les essayages (je suis au paradis), on me demande même de choisir une date de PMG. Aujourd’hui, convoqué à la visite médicale, dernière étape, pas de problèmes de santé particulier, je m’inquiète pas trop. Je suis convoqué à 9H, donc j’ai averti mon patron que je ne travaillerais pas aujourd’hui (je suis en intérim).

J’arrive là bas, je me rend à l’accueil du pôle médical, on me demande mon nom et prénom. Lorsque je l’ai donné, je vois la personne froncer les sourcils (je sentais les problèmes arriver), « vous n’êtes pas dans la liste des rendez vous médicaux », je répond donc qu’il y a une erreur. De là, la personne sort un papier parmi tout les questionnaires médicaux (je vois de loin, une feuille rempli de moitié, avec des lignes surlignés en jaune). Elle me dit « Vous êtes réformé de la PMG, on ne nous a pas prévenu ». Sur ces paroles, elle appelle le bureau de réserve. J’aurais échoué les tests psychotechniques (l’inventaire de personnalité), je n’ai donc pas à passer la visite médicale. La personne s’excuse 1000 fois de m’avoir fait déplacer pour rien, on ne m’avait pas prévenu.

Je suis donc rentré chez moi dans les transports en commun, complètement détruit, je viens à nouveau d’échouer ces tests (pour la seconde fois).

Mes parents commencent à douter de l’idée de continuer et me parlent de la douane, police etc.
Je ne sais pas quoi faire, j’aimerais tellement rencontrer un psychologue suite à ce test, pour en savoir un peu plus.
Car le risque étant que je repasse les concours et que je retombe à nouveau sur ce test qui me bloque, je ne sais vraiment pas ce qui à pu se passer, j’ai répondu le plus honnêtement possible, je ne pense pas avoir répondu positif à des questions qui me ferait passer pour un psychopathe ou un suicidaire.

Bref j’ai besoin d’en parler, si quelqu’un à déjà vécu ça, et si vous avez des conseils (peut être reprendre contact avec le bureau réserve ?)

Merci d’avoir prit le temps de me lire.

La première chose est de demander s’il est possible d’avoir connaissance des raisons précises qui ont amené à l’échec du test.
Est-il possible de faire appel de la décision ? Un rendez-vous avec un psychologue militaire serait-il envisageable pour voir si le résultat donné est bon ? Ce sont des questions à poser.

La seconde (en parallèle) serait de prendre rendez-vous avec un psychologue dans le civil, afin d’en discuter. Au moins un premier rendez-vous.

Sans identification du problème, la suite risque d’être compliqué.

Il faut rester motivé !
Pour autant tu n’es pas le seul à qui ça arrive, beaucoup s’arrêtent aussi à la VM.

3 J'aime

Déjà merci de la réponse,
Je vais essayer de faire ça, surtout rencontrer un psychologue militaire, car jusqu’à présent, mon inventaire de personnalité était corrigé par une machine.
Je vais donc les recontacter.
J’aurais d’ailleurs une question: est-ce qu’il y a un délai comme pour les concours, pour les tests de la réserve ? Car sinon je me réinscris aussitôt si un rendez vous avec un psy ne fait pas vraiment avancer les choses.

Je tiendrais informé de l’évolution

Il faut déjà qu’aller voir un psy du SSA soit possible.

Mais avec 2 échecs à ce test, aller voir un psy civil serait une bonne chose.

A ma connaissance il faut attendre 1 an.

Merci je vais demander
Déçu que l’on nous mettent les étoiles dans les yeux (choix de la date, essayage, etc), pour rien au final…

Bienvenue dans le monde professionnel !

2 J'aime

Salut ! Dis moi par hasard n’aurais tu pas eu ce problème à la caserne Battesti à Merignac ?! Je suis exactement dans la même situation à la différence que lorsque j’ai appelé le recrutement on m’a dit qu’ils n’avaient pas reçu le résultat aux tests donc pas possible de passer la visite médicale. Mais je viens de recevoir un mail refusant la candidature.
D’ailleurs pour moi ça s’est passé Jeudi 21 Janvier j’avais rdv à 9h30 je pense que c’est toi le « jeune homme avant vous dans la même situation » dont on m’a parlé au téléphone…

Salut, oui c’est dingue c’est tout à fait moi !
J’ai d’ailleurs reçu quelques jours plus tard ce mail m’indiquant avoir raté le test psychotechnique sans plus de détails. J’avais donc envoyé un mail au bureau réserve pour demander si il était possible de rencontrer un psychologue militaire, ils m’ont signalé qu’ils avaient transmis mes coordonnées à un psychologue et là je suis en attente d’un retour.
C’est dingue comment l’organisation peut être, soyons franc, assez désastreux…

Cela ne m etonnerait pas Veaser que tu aies été comblé de malchance sur ces deux tests,
tes constructions de phrases et ton orthographe indiquent clairement ton sérieux…Redonne toi de l espoir pour l’année prochaine, avec tout ces evenements en France, le nombre de reservistes nécessaires ne peut qu’augmenter

Ahaha merci du soutien, ça me touche :wink:
Non je n’abandonnerais pas ! Et surtout face à un stupide test de personnalité…
Je tiendrai ce fil informé pour les personnes à qui ça arrivera probablement…

2 J'aime

Bonjour,

Du coup comme prévu je tiens le topic à jour pour les personnes à qui ça arrivera:
J’ai pas mal attendu une réponse, si bien que j’ai fini par les relancer, et aujourd’hui on m’a répondu, j’ai trouvé le mail un peu « froid » mais l’information y est « après prise de contact, vous ne serez pas reçu. Je suis désolée mais la réponse est claire. ». En bref ça n’a servi à rien, ils ont également confirmé ce qu’à dit Tic, on ne peut se réinscrire seulement un an après, en bref je pourrais me réinscrire qu’à partir d’octobre.

Je n’aurais donc par aucun moyens de connaitre la vraie raison de mon échec, je risque donc de me tourner vers un psychologue dans le civil, qui pourra peut être m’aiguiller. Malheureusement pour moi, c’est le seul et unique test qui est d’office dans chaque recrutement en Gendarmerie, et c’est sur lui que je bloque: est-ce que j’ai mal compris une affirmation ? est-ce que j’ai involontairement modifié une réponse pour concorder avec le profil « gendarme » ? est-ce que j’ai un trait de caractère ne correspondant pas au métier ?
Je vais également essayer de rapprocher un maximum de questions dont je me souviens, faire un sondage dans mon entourage et voir ce que la majorité répondent, et auquel j’aurais pu répondre à côté de la plaque…
Cela peut paraitre absurde, mais la Gendarmerie étant mon unique projet professionnel, je cherche par tout les moyens de mettre des chances de mon côté…

6 J'aime

On te souhaite bon courage pour la suite !

3 J'aime

Bon courage à toi ! :innocent:

3 J'aime

Ces questions ne sont pas là sans raison, a chacun de voir comment il compte répondre.

La réserve c’est un « à côté ». Faire un job à plein temps en attendant de faire un « à côté » n’a pas vraiment de sens.

1 J'aime

Salut,
je suis dans le « même » cas que toi : refus suite à sélection gav mais après rdv complémentaire avec un psy; je vais faire une lettre avec AR pour en connaître le motif et avoir mes résultats (histoire de savoir ce qui a loupé et de m’améliorer sur ces points là) mais j’ai pas grand espoir d’avoir une réponse positive.
Es ce que tu as finalement pu avoir une réponse ? ou es ce que tu t’es plus tourné vers un psychologue pour en connaître la/les potentielles causes ?

Je me tâte à tenter le sog (externe) en septembre 2021 et réserviste (possibilité d’avoir déjà un pied dans l’institution avant de renter en formation pour ss off si c’est positif) en parallèle, car je ne peux que repasser le concours GAV à partir de début décembre… donc pas dans l’immédiat.
Tu as finalement pu repostuler depuis ?