Puis-je refuser d'entrer en gendarmerie?

Bonjour,
J’ai été accepté en tant que gendarme adjoint volontaire, je passe ma visite médicale le 13 février
Cependant, depuis le passage de mon test le 12 juin dernier, j’ai trouvé un emploi
Je me demandais si en refusant de rentrer en gendarmerie actuellement, je pourrai toujours repasser les tests d’ici 3/4 ans et devenir gendarme plus tard ? Ou alors suite à mon refus actuel est ce qu’ils ne voudront plus me prendre ?

Clairement, en gendarmerie sont mal vus les gens qui disent vouloir s’engager avant de changer d’avis.

Les personnes qui répondent à des appels à volontaires pour un détachement outre-mer puis se désistent peuvent renoncer à l’outre-mer.
Les personnes qui s’inscrivent à l’OPJ pour revenir sur leur candidature avant le début de formation ne sont pas vus d’un bon oeil.

D’une manière générale, c’est assez mal vu, car des moyens sont engagés pour permettre aux gens d’être sélectionnés et formés.

Je ne sais pas s’il te sera refusé de réessayer plus tard, mais clairement tu seras déjà « fiché ».

4 J'aimes

Bonsoir,

Je rejoint l’avis de Julien, poses toi les bonnes questions !
Tu t’es engagé dans un cursus de recrutement GAV et maintenant tu veut prendre la première offre venue du civil ? Où est ton problème ? Tu as fait le recrutement GAV parce-que tu a vu de la lumière ? L’offre venant du civil est plus interessante ? Pourquoi ne pas avoir cherché cette offre avant si alors elle te conviens mieux…?

La prochaine candidature ne pourra légalement pas t’être refusée, mais ton dossier sera vu comme je l’ai écrit, et la première réaction sera « et si je lui (re)met un avis favorable il nous refait la même chose? »

Ce sont des métiers d’engagement, qui demandent beaucoup à chacun, il n’y a pas de place pour l’hésitation ou pour des gens à moitié motivés.

Tu est au bout du cursus de recrutement, si tu as fait ce choix en sachant où tu met les pieds et par envie, alors laisse tombé ton boulot dans le civil et suis tes envies !

Comme on le disait à l’armée, on est pas venus te cherché !

3 J'aimes

Bonsoir, je suis totalement d’accord avec l’avis de Julien et Vivien. Tu t’es engagé et maintenant tu changes d’avis :confused:
Beaucoup en rêve et malheureusement pour une raison ou une autre se voit refuser et toi tu as la chance d’être pris et tu l’as saisie pas!
J’espère que tu ne regretteras pas ton choix.
Personnellement, j’en ai toujours rêvée, j’ai choisi il y a des années de cela de privilégier ma vie de famille, d’être une maman présente etc…, mais bien que je ne regrette pas ce choix, j’avoue que je m’en mords les doigts, car se rêve d’enfant s’éloigne chaque jour un peu plus!
Je te souhaite bonne chance pour la suite.

2 J'aimes

Si c’est pour les tests GAV, même si certes ça sera un peu « mal vu », si tu réussis les tests la prochaine fois il n’y a pas trop de raison qu’ils te refusent de toute façon. Il y a des milliers de candidats, ils n’en manquent pas. C’est pas comme si tu annulais au dernier moment ton entrée en école de Sous-Officier, mais bon ça ne reste que mon avis après tout, peut-être que je me trompe.

Si tu hésite a t’engager maintenant mais que finalement tu t’engage je ne suis pas sûr qu’en école tu tienne le coup car les formateurs vont vous mettre la pression pour voir qui n’est pas motivé

A partir du moment où l’idée de ne pas devenir gendarme pour privilégier un autre job vient à l’esprit, c’est le signe qu’on est pas prêt et que l’on a rien à faire dans l’institution.
Ce qui n’empêche pas de passer le concours sous-off plus tard (pour GAV, je vois mal l’intérêt), avec la maturité et après avoir bosser quelques années, on peut se dire que finalement on a loupé sa vocation.

2 J'aimes

Euh si… On peut très bien hésiter entre Police et Gendarmerie par exemple. Tout en pouvant avoir sa place dans l’institution que l’on choisira.

1 J'aime

Bonjour.

Pourquoi vous voulez le faire culpabiliser ?

  • Tu t’es engagé maintenant continu, c’est pas parce que tu as trouver un métier dans le civil que tu doit abandonner.

Vos paroles me font bien rire.

Il a trouver un travail, il demande juste si il peut repasser les examens plus tard, il a pas demander de ce faire « cracher » dessus. C’est avec des personnes comme vous que rien ne vas plus dans ce monde.

Pour ma pars, je pense qu’il est préférable que tu abandonne le GAV, parce que tu a pas l’air motivé à fond pour le moment c’est mieux de ne pas aller à l’école que de devoir démissionner là-bas.

C’est long la démission en plus… Oui oui j’ai démissionné. Après mettre fait « cracher » à la gueule parce que j’avais les jambes arqués. Je leurs est dis que je démissionnais, ils ont pas apprécié, comme les personnes plus haut, ils ont voulu me faire culpabiliser

  • Tu vas démissionné de la gendarmerie tu vas faire quoi ? Et ceci et cela réfléchis bien.

Maintenant je suis dans le Nucléaire à l’international je gagne 8x leurs salaire avec leurs 10 ans d’ancienneté.

( j’attends le passage - on fais pas gendarme pour le salaire. Dites ça à qui vous voulez ça a jamais tuer personne de gagner des cents et des miles )

Tu pourra passer les examens plus tard puis même si tu peux pas les passer peut être que finalement c’était le destin, tu pourra toujours passé les examens pour la Police.

Sur ceux les gens détendez vous inutile de vouloir faire culpabiliser les gens. On s’engage on démissionne je vois pas où est le problème.

2 J'aimes

La question n’était pas de le faire culpabiliser mais de le mettre en garde. Parce que c’est comme ça en gendarmerie : on s’engage pas dans quelque chose pour changer d’avis ensuite.
Evidemment qu’on ne le juge pas s’il préfère tenter sa chance dans le civil, simplement autant qu’il sache d’emblée comment sa décision pourrait être perçue s’il décidait de retenter la gendarmerie ensuite.

Personnellement je le vois comme de la « culpabilisation »

Dès moments on pense avoir trouver son chemin dans la gendarmerie mais finalement au dernier moment on trouve un travail dans le civil dans lequel on s’y plaît.

Je trouve personnellement c’est mieux de démissionné Avant que Pendant. Grâce à sa démission une autre personne pourra accédé à l’école plus rapidement.

1 J'aime

Rien ne t’empêche de refaire les tests dans 3/4 ans si les conditions de recrutements sont toujours réunies. Par contre que ce soit pour GAV ou SOG ils auront une trace de ta 1ère candidature et ils te poseront la question le jour de l’entretien donc je te conseille d’avoir une bonne raison de renoncer maintenant ( il te la demanderont sans doute de toute façon avant ta « démission »)

2 J'aimes