Plusieurs questions sur la vie de GAV en unité

Bonjour,
J’aurai quelque question à poser, dans quelque jours je passe ma vm pour devenir GAV, mais je suis un peu septique par rapport à sa vu le nombre de commentaires négatifs, je voudrais savoir si tout les GAV était traiter comme des « larbins » ou des moins que rien ? Que les GAV qui arrive à passer SOG sont très rare comme je vois souvent sur les forum ? Et je voudrais savoir si une fois en unité si cela ne me plaît pas et que je résilie le contrat , est ce vrai que je serai rejeté de tout corps de l’armée ? (Armée de terre , Marine ect …) si oui, est ce valable pour la légion étrangère ? A ce que je sache certaine personne avec des casier judiciaire peuvent rentrer dans la légion donc je voudrais savoir si ces valable pour quelqu’un qui a résilier son contrat en tant que GAV. Merci pour vos futur réponse ! :grin:

Oulà, tu as beaucoup de fausses idées en tête.

Déjà non, les GAV ne sont pas traités comme des larbins, mais il faut bien comprendre que la hiérarchie impose qu’un GAV recoive des ordres de tout le monde dans la brigade.
Il faudra s’attendre à faire un peu plus de planton, de patrouilles et de corvées mais c’est surtout parce que les sous-officiers / officiers auront plus d’enquêtes et de tâches administratives à faire.

Tu vas trouver sur ce forum un certain nombre de RETEX de GAV qui se plaisent beaucoup dans leur unité, et beaucoup aussi qui tentent leur chance pour monter sous-officier.

Pour ce qui est de changer d’armée, rien d’impossible. Le fait de résilier un contrat quelque part n’est pas une tâche indélébile qui te rend inapte au service dans toutes les autres armées, au contraire, c’est un plus de pouvoir dire que tu as déjà une expérience militaire et que si tu changes de branche c’est parce que tu sais que ça te plaira plus. (Attention, j’entends par là que tu respectes les termes pour la résiliation du contrat, pas de désertion ou de faute). Il faut cependant savoir qu’en général il faudra quitter totalement l’armée d’origine avant de commencer le recrutement en face.

Le statut de GAV est justement là pour donner un chance à des personnes qui souhaitent découvrir l’institution de l’intérieur et si ça leur plaît monter sous-officier. C’est un statut à moindre responsabilité, avec une formation plus sommaire, mais qui du coup permet de se planter d’armée sans trop de conséquences justement.

3 J'aimes

biensur je prend en compte que un GAV est un militaire du rang ce qui est tout en bas de l’échelle, et comme dans toute institution militaire faut accepter et exécuter les ordre donner par un supérieur, mais vu certain forum ou des GAV explique leur « calvaires », on se pose des questions… mais bon comme dit j’ai aussi vu des forum de GAV qui était content de leur vie en unité ce qui me rassure, il y a le pour et le contre, ces sur que le métier de gendarme ne peut pas plaire à tout le monde … merci d’avoir répondu à toute mes question :grin:

Oui tout à fait,

Le GAV est l’égal du sous-officier au yeux de la population en général, les gens ne font pas la différence entre un gallon bleu ou blanc tout simplement parce qu’ils ne les connaissent pas. C’est la même chose dans la police d’ailleurs.

Pour ce qui est de la vie en unité, si là où tu es affecté tu estimes que le traitement qu’ont les sous-officiers à ton égard est injustifié, tu peux toujours tenter de parler au commandant de brigade et si rien ne change il y a aussi des possibilités de changer d’unité. Des fois ce n’est pas le grade qui pose problème, les gens ne s’entendent juste pas, ça arrive.

Dans tous les cas je te conseille de poursuivre le recrutement pour le moment, une fois sur le terrain tu pourras vraiment te faire une idée de ce qu’est vraiment la vie du GAV.

Courage à toi pour la suite des tests et pour la formation.

Ces sur que parfois comme dit ce n’es pas la hiérarchie mais les personne qui ne s’entendent pas ,mais ta bien raison faudrais que je me fasse ma propre idée , je compte bien continuer la formation, peu etre que sa pourrai vraiment me plaire, sa serai bête de passer à côté et ne pas saisir ma chance. Merci beaucoup ! Bonne continuation à toi :grin:

Alors ça dépend vraiment de où tu tombes.
J’ai une camarde qui enchaine les plantons de sécurité ( elle ouvre et ferme la barrière de sécurité toute la journée.)

Personnellement je suis dans une brigade ou les gav sont considérés comme un sog.
On prend dès plantons(seul) on est de patrouille.on met des pv (seul) On prend des plaintes (seul) des auditions (seul) on participe aux enquêtes etc. etc.
on est considérés comme des SOG.
On a jamais eu d’ordres on a jamais été des larbins.
Tout le monde participe à la vie de la caserne.
Les sous officiers font aussi le café pour les gav meme !

Ça dépend vraiment de où tu tombes

Mais déjà tu verras que l’école et le terrain c’est 2 mondes différents

8 J'aimes

Je suis content de voir des avis positif sa me rassure, j’espère tomber dans une bonne brigade comme toi en tout cas :grin:

1 J'aime

Tu devras forcément faire tes preuves, surtout après une formation réduites à 5 semaines. Durant les premières semaines tu ne seras pas capables de réaliser beaucoup de missions mais si les supérieurs ont confiance en toi alors tu auras des responsabilités petit à petit et sera donc beaucoup plus autonome.

4 J'aimes