Permissions exceptionnelles en école

Bonjour,

J’ai une petite question d’ordre pratique concernant les permissions exceptionnelles accordées en école SOG.

Mon frère se marie en juin prochain et bien évidemment je rentre en école SOG 3 semaines avant. En passant le concours j’avais bien conscience que je prenais bien évidemment le risque de louper cet événement mais je vous avoue que j’ai un peu les boules…

Cependant j’ai vu dans le livret d’accueil de mon école qu’une permission exceptionnelle pouvait être accordée pour décès, mariage ou naissance. Dans mon cas ce ne serait qu’un week-end et non une semaine de permission entière.

Si quelqu’un a déjà vécu cette situation je suis preneuse de retex.

Je compte en parler à mes cadres une fois l’incorporation passée pour tenter le tout pour le tout.

Bonjour,

bon sujet qui m’intéresse également mais concernant une profession de foi. Savez-vous si cela peut-être un motif « exceptionnelle » ?

Merci :smiley:

Bonjour,
C’est accordé pour les décès, si membre proche de ta famille. Après, pour un mariage. Sauf si tu es là témoin, sinon tu peux t’asseoir dessus. Sinon, il y a aurait toujours des absents sur les 8 mois de formation.
Désolé pour toi :confused:
Ça fait parti des sacrifices, après à voir avec les cadres de ta compagnie. Ça varie en fonction d’eux.

En soit ceux qui auront un événement le week-end pendant la formation pourront s’y rendre dans 95% des cas puisqu’on est pas bloqués tous les week-ends à l’école.

Dans mon cas c’est juste savoir si demander à avoir un week-end au bout de la 3ème semaine c’est envisageable ou non négociable…

Question d’appréciation et de l’emploi du temps.
Les cas sont en général listés:
https://www.codes-et-lois.fr/code-de-la-defense/toc-personnel-militaire-statut-general-militaires-dispositions--ba3ac06-texte-integral

Article R4138-26

Les événements familiaux donnent droit à des permissions supplémentaires d’une durée de trois jours accordées à l’occasion : 1° Du mariage du militaire ou de la conclusion d’un pacte civil de solidarité par ce dernier ; 2° De la naissance d’un enfant du militaire ; 3° De l’arrivée dans le foyer du militaire d’un enfant placé en vue de son adoption ; 4° Du mariage d’un enfant du militaire ; 5° Du décès d’un parent du militaire, lorsqu’il s’agit des grands-parents, parents, beaux-parents, frère ou sœur. La durée de la permission supplémentaire est de cinq jours pour le décès du conjoint du militaire, du partenaire auquel le militaire est lié par un pacte civil de solidarité ou de l’enfant du militaire.

Tout est négociable dans ton cas, reste ce que j’ai dit au dessus, cela reste à l’appréciation du moment, on ne rentre pas en prison non-plus.

Bonjour,

Outre l’autorisation en elle-même, je souhaiterai apporter une information supplémentaire.

En entrant en école on est généralement bloqués les 4 premières semaines, sauf motif légitime.

Actuellement - période COVID oblige, notre promo et celles incorporées avant nous sont bloquées d’office les 5 premières semaines (comprendre jusqu’au 6ème week-end).

Les mots employés ont été les suivants :
« Dès que vous aurez franchi le portail de l’école, vous ne serez plus autorisé à sortir. »

1 J'aime

Pars du principe que ce sera non mais essaye quand même de demander, ça te coûtera rien d’essayer … :woman_shrugging:t2:

J’espère que la situation sanitaire s’améliora d’ici mi-juin, avec peut être un accès à la vaccination.

J’en parlerai de toute façon à mes cadres.

1 J'aime

Comment ca se passe le week end en école quand on n’a pas de permission? Les cours se poursuivent comme d’habitude ou bien c’est plus libre?

Ça dépend, parfois c’est comme un jour normal de semaine avec cours et rasso et parfois c’est quartier libre dans la caserne avec un QL à horaire précise.