Le concours de sous-officier (pour ceux que ça intéresse)


#41

Salut @nicolasarque
J’ai passé deux fois le concours SOG externe (Mars et Octobre 2017). Le livret de l’épreuve psychotechnique était le même. Des matrices de Raven. Je pense aussi fortement que ça sera encore ce même livret jusqu’à que cette épreuve ce modernise en 2019.
Bon courage à toi :muscle:t3:


#42

Les places au concours SOG octobre 2018 viennent de tomber :

Externe : 1320
Interne : 880


#43

Ca va, on est dans la même veine que pour Mars (et il y a environ 3000 inscrits en moins). Les vents sont favorables :wink:

Allez les gars, faut aller le chercher là !


#44

L’arrêté est enfin arrivé…
Où est-ce qu’on peut le consulter s’il vous plaît ? :slight_smile:


#45

Ici même !


#46

Bonjour et merci pour ce post !

J’ai passé ma visite médicale avec succès.
J’ai cependant une question concernant la visite médicale en école. Doit-on à nouveau passer l’audiogramme et les autres test comme lors de la Visite medicale d’aptitude ou bien est-ce beaucoup moins poussé ?

Merci pour votre retour !


#47

Salut @Bwokeune,
Je pourrai faire un RETEX plus poussé fin novembre, quand j’aurai incorporé. Toujours est-il que cette visite d’entrée est moins “hard” que la VM initiale. Ça consiste normalement en un examen médical basique et test urinaire (peut-être prise de sang), pour voir s’il n’y a pas eu de changement dans l’intervalle de temps.


#48

Hello,

J’ai reçu ma date d’entre en école pour le 10 décembre et je passe la VM le 31 octobre, si on me déclare inapte temporaire est ce que j’ai le temps de passer les examens demandé où ils me décalent mon entrée en école?


#49

Salut @Lucile,

Je ne sais pas comment ça se passe chez les GAV, je trouve ça bizarre qu’on te donne une date pour l’école alors que la VM n’est pas validée :thinking:
Normalement en cas d’inaptitude temporaire, il te sera donné un délai pour effectuer les examens requis ton dossier sera mis de côté en attendant de voir si la décision débouche sur une aptitude ou une inaptitude définitive.Ta date d’entrée serait donc normalement décalée.


#50

Ah. . . Merci de ta réponse :confused:


#51

bonjour a tous,
alors voilà je suis en terminal et l’année pro j’ai dans l’optique de passer le concours de sous officier de gendarmerie et j aurai quelques questions :

  • déjà est-ce trop jeune (dans le sens il faudrait avant entreprendre des études pour avoir des bases au cas ou) ou il y a-t-il une partie des candidats de cet âge environ ?
  • comment peut-on réviser pour le concours ?
  • qu’avez-vous fait entre toutes ces échéances ? Est-ce possible de suivre des études en attendant de réussir le concours ?
  • et si je comprend bien entre l inscription et l entrée a l’école il y a pas loin d’une année “d’attente” ?

Voilà voilà c’est peut-être des questions simples ou qui ont peut d’importances pour vous mais j’aimerai bien avoir les réponses :wink:

Au passage un grand merci pour ce résumer qui permet de comprendre la démarche pour devenir sous-officiers de gendarmerie !!

merci :slight_smile:


#52

Salut @azerty (original, ce pseudo, dis donc :wink: )

Je vais essayer de répondre à toutes tes questions, mais si jamais quelque chose n’est pas clair, ou manquant, n’hésite pas à fouiner sur le forum et à ouvrir un sujet si besoin.

D’abord, pour pouvoir passer le concours de sous-officier (SOG), il faut être de nationalité française, avoir 18 ans minimum et avoir le bac. Si tu remplis ces conditions, tout va bien.
Je comprends bien que ta question sur l’âge porte sur le sujet de la maturité. Du coup, c’est un peu “à la tête du client”. Il y a des gens qui seront largement mûrs pour le métier à 18 ans tout juste, et d’autres qui ne le seront jamais même passés 30 ans. Difficile donc de donner une réponse précise.

Toutefois, si tu préfères t’assurer plusieurs possibilités professionnelles, tu peux tout à fait t’engager dans un BTS par exemple, et travailler le concours en parallèle. Ça te demandera un peu plus de travail que si tu faisais l’un ou l’autre uniquement, bien entendu, mais au moins, en cas d’échec, de changement d’avis ou autre, tu auras toujours autre chose sous le coude. Mais il faut t’en sentir capable.

Pour les révisions, ma foi, il y a plusieurs possibilités.
Tu peux travailler par toi-même, en t’appuyant sur un ou des livres parmi les nombreux qu’on trouve dans le commerce. Ces livres te feront travailler les méthodes et les bases pour l’épreuve écrite. Dans le même temps, il te faudra beaucoup te documenter sur la gendarmerie, mais aussi sur l’actualité. C’est un peu de travail, mais c’est loin d’être inaccessible. Par contre, il te faudra savoir te cadrer seul, te motiver, parce qu’à part toi (et tes proches), il n’y aura personne pour te pousser.
Cette première solution a l’avantage de ne rien coûter ou presque.
Tu peux aussi avoir recours à des formations, comme le propose France Enseignement par exemple. Il y a plusieurs formules, mais chaque fois il y a des leçons de méthode, des exercices, des corrigés, un coaching (parfois très personnalisé)… Si tu as des difficultés à tenir seul des objectifs, c’est le mieux, car là tu as un programme défini. Par contre, c’est assez cher, donc à voir si tu es prêt à mettre le budget.

Abordons maintenant la question “temps”.
Oui, actuellement, les délais sont long, mais cela est dû à de gros recrutement depuis bientôt deux ans, et à des capacités d’accueil des écoles qui étaient inférieures. C’est en passe de se régler, avec les nouvelles modalités du concours qui arrivent pour 2019. Il se peut donc que ces délais soient sensiblement réduits quand tu tenteras ta chance.
Actuellement, il faut effectivement compter une année entre le passage des premières épreuves et l’entrée en école le cas échéant.

Du coup, que faire en attendant les résultats ? Hé ben, tout dépend de toi. Si tu poursuis des études en parallèle, bien… c’est tout trouvé. Sinon, ma foi, tu peux toujours trouver des petits jobs, des emplois en CDD (ou en CDI si tu informes ton employeur que tu pourrais ne pas rester plus d’un an).

Il y a aussi une autre solution, qui est celle de devenir Gendarme Adjoint Volontaire.
En passant les tests de sélection et une visite médicale, tu pourrais devenir GAV, et ainsi obtenir une formation en école de gendarmerie avant d’aller servir en unité.
Avantage : tu as déjà un pied (les deux, même) dans le métier. Tu peux donc savoir concrètement si ça te plaît et si tu te vois exercer sur une longue carrière.
En plus, en tant que GAV, tu peux passer le concours SOG en interne. Les épreuves sont un peu différentes, mais tu as droit à 3 essais au concours interne en plus des 3 essais en externe.

J’espère avoir pu t’éclairer un peu. Si tu as d’autres interrogations, n’hésites pas : il n’y a aucun mal à ne pas savoir, et aucune question n’est idiote :wink:


#53

Un grand merci pour ces réponses, bien détaillées en plus !! :slightly_smiling_face:
Je vais essayé de me renseigner un peu partout pour savoir si y’a possibilité de suivre des études en parallèles :wink:

Toi tu en est ou par rapport au concours ?


#54

Je suis maintenant à 3 semaines d’entrer à l’école :smile:
La tension monte petit à petit, en même temps que les derniers préparatifs se font.

J’ai un peu hâte :laughing:


#55

Tu vas dans quelle école ?


#56

Tulle, 2ème compagnie.

J’espère que l’hiver sera pas trop froid #bivouac :laughing:


#57

Aussi,
Pour la dissertation, il y a qu’un seul sujet ou il y a choisir un entre plusieurs ?


#58

Pour la composition de culture générale (uniquement pour le SOG1, externe), le sujet est unique pour tout le monde. Du moins, il y a des zones de concours, et le sujet est identique pour tous les candidats d’une zone.
Pour le SOG2 (interne), elle est remplacée par une épreuve de connaissances professionnelles.

C’est pour l’entretien avec le jury qu’il y a un sujet à préparer que tu peux “choisir” : un petit papier à tirer au sort.


#59

Bonjour,
Je passe ma visite médicale sog externe vendredi et j’aurais une petite question. Je me suis fait opérer du fémur il y a 4 ans suite à un accident de voiture et j’ai donc un clou dans le fémur. Est ce que quelqu’un pourrait me dire si je risque d’être déclaré inapte ? Sachant que je n’ai plus aucune séquelles et fais autant de sport que je le souhaite depuis…
En vous remerciant d’avance !


#60

Salut @Kekelabuche Je te conseille de te référer à l’IM2100, instruction relative à l’aptitude à servir dans l’armée.
Cette dernière indique dans son article 50:
Fracture consolidée avec matériel d’ostéosynthèse: 5 pour S,I ou G.
En gros, matériel en place = inapte, même sans séquelles. Si le médecin te met inapte il te proposera peut être d’enlever la broche avant une prochaine VM

Attention je ne suis pas médecin militaire et ce que je dis n’ai pas à prendre pour acquis.
Je me réfère simplement au texte législatif en vigueur.