Gendarme mobile en PSIG

Bonjour,
Mon conjoint est GM bientôt de carrière.
Il souhaiterais moins de déplacement, et donc peut être se diriger vers un PSIG.
Plusieurs questions en tête :
-Il doit faire des vœux, mais s’ils ne sont pas acceptés, se retrouve t’il obligatoirement en brigade comme gendarme départemental ?
Peut il faire marche arrière ?

  • Il y a t’il facilement des possibilités, le nombre de place est important ?
  • sinon peut il se diriger vers une spécialité ? La encore le nombre de places est-il très limité ? S’il n’est pas accepté en spécialité, revient il en gendarmerie mobile ?

Merci à tous pour l’éclaircissement.
( je précise qu’il ne souhaite en aucun cas devenir GD)

Pour intégrer un PSIG il faut forcément être en GD, et il semble que très rare sont les places directement en sortie d’école de Sous-Officier, il faut généralement faire parti depuis au moins une année d’une GD

1 J'aime

Merci de votre réponse
Oui je comprends, mais si le gendarme est déjà de carrière avec 4 ans de service, n’y a t’il pas plus de facilité ?

Non, il faut passer par la brigade. Les postes PSIG sont rares dans la majorité des régions et très demandés.

Il me semble que ton conjoint pourra faire une CSA jeune quand il sera de carrière ou alors voir avec sa hiérarchie pour être placé dans un service de l’escadron (casernement, matériel, secrétariat…) pour arrêter d’être dans les listes de déplacement. Il faut qu’il voit d’abord avec son commandant de peloton et/où les gradés de l’escadron.
Sinon il y a toujours le choix de la spécialité effectivement ! Il doit se renseigner sur les appels à volontaires :+1:t2:

1 J'aime

Merci pour vos précieuses informations, c’est très gentil

1 J'aime