Faire valoir son niveau d'étude lors de son entrée en GN

Bonjour à tous !

Tout d’abord, je souhaite la bonne année à tous ceux qui liront ce message ! Espérons que celle-ci sera meilleure que la précédente (même si c’est pas gagné :sweat_smile:)

Alors voilà, initialement destiné au métier d’enseignant, j’ai une licence de Sciences « Humaines et Sociales » qui, par la suite, m’a amené à faire un master « Métier de l’Enseignement, de l’Éducation et de la Formation ».

Ce master sera bouclé cette année et me donnera mon niveau Bac +5.

La question est la suivante : selon vous, comment puis-je faire valoir mon niveau d’étude à la GN ? Mon parcours me permettra-t-il de faire la différence à un moment donné ?

Exemple auquel je pensais : est-ce que mon parcours serait susceptible d’intéresser la BPDJ ?

Voilà, en somme, j’aimerais savoir s’il y a quelque chose à tirer de mon parcours lorsque j’intégrerai la GN. Si c’est le cas, dans quel contexte cela pourrait-il être profitable ?

Merci d’avance :v:

1 J'aime

Bonjour !
Sans aucune certitude mais uniquement sur mes connaissances de l’institution, en théorie ton bac+5 ne te servira à rien du tout si ce n’est être ÉLIGIBLE à l’inscription officier directement depuis le monde civile.
En revanche oui une fois en interne il est ÉVENTUELLEMENT possible que ton dossier soit intéressant pour des postes touchant aux jeunes ! Mais encore une fois, aucune certitude là dessus :slightly_smiling_face:
Voilà tout ce que je peux apporter à mon maigre niveau :wink:

2 J'aimes

Bonjour @Aradoth !

C’est bien ce que je pensais, mon niveau me permettrait seulement d’être éligible à l’inscription officier externe. Mais ça n’est pas dans mes projets ! Rentrer en tant qu’officier par cette porte est très très difficile car extrêmement sélectif.

De plus, avec tout le respect que j’ai pour les personnes concernées, je ne peux m’empêcher de m’interroger sur la légitimité de ceux qui atterrissent officier depuis le civil. Tu commandes des personnes qui ont une expérience du métier 20 fois supérieure à la tienne…

Même si, bien évidemment, la formation qui est suivie en amont doit te permettre d’être qualifié pour ce genre de poste. Je crois plus à la formation en interne, me paraissant plus accessible et davantage légitime. :wink:

2 J'aimes

Ton master te permet donc de passer le concours officier en externe, mais te facilite aussi le passage en interne en te permettant de le passer plus rapidement.

Quand à la légitimité du concours externe, si la personne fait le boulot où est le problème ? La Gendarmerie a aussi besoin de profils extérieurs pour avoir un peu d’air frais.

Pour la BPDJ je ne sais pas, mais ça peut toujours être utile pour des interventions dans des écoles, comme pour la sécurité routière ou le numérique.

Sinon je le répète, toute expérience est bonne à prendre, même si elle ne sera pas forcément utile tous les jours. La diversité dans les institutions c’est important.

8 J'aimes

Etre gendarme, particulièrement en GD, demande une polyvalence importante et un nombre de choses à maitriser et à connaitre qui m’amène à considérer que même si le recrutement est niveau bac, le niveau attendu pour être compétent au quotidien est en réalité supérieur à un certain nombre de poste à recrutement bac + 5.

Donc ton niveau d’étude te sera utile de par les compétence acquises durant ton cursus qui te permettront d’être opérationnel plus rapidement.

Par ex en GD tu rédiges de très nombreuses pièces de procédure : Avoir des qualités rédactionnelles est un gros plus.

3 J'aimes

Oui, tu as tout à fait raison !

En ce qui concerne le poste d’officier externe, peut être est-ce dû à mes représentations du métier. Celles-ci viendront à mûrir une fois que je serais rentré en GN :wink:

J’ai bien pris en considération tes propos sur les interventions dans les établissements scolaires ! C’est vrai que ça me plairait bien de faire ce genre d’actions ! Reste à voir si je serais amené à en faire souvent ou non, on verra bien une fois en poste.

2 J'aimes

Alors étant concerné je vais te répondre :
Le bac +5 ne sert à rien en tant que tel, par contre la maturité acquise lors de tes années d’études et la méthode de travail que tu as pu développer va grandement te servir dans le métier en brigade !

Ça fait 2 mois que je suis affecté et on me l’a fait remarquer. Car comme le niveau redactionnel et orthographique a énormément diminué ces dernières années, si tu maitrises à ce niveau là ça se voit et c’est un énorme avantage car en venant du civil tu as TOUT à apprendre et crois moi c’est hallucinant la quantité de savoir faire et de savoir être à assimiler au début !

Si tu as des questions plus précises je suis disponible en MP. :slight_smile:

5 J'aimes

Déjà par principe même si ton officier est jeune, n’a pas l’air très dégourdi,… c’est ton officier tu dois l’écouter, la légitimité est obtenue par son grade qui est supérieur au tien

En gendarmerie le concours bac + 5 permet de devenir « seulement » lieutenant à la fin de la formation, à la différence de la police où avec un bac + 5 tu deviens directement commissaire donc équivalent à un officier supérieur.

2 J'aimes

Bonjour !

Un grand merci pour toutes vos réponses, vous êtes top ! :v:

@Hank Merci pour tes précisions concernant la GD ! Ça tombe bien, c’est elle que je vise. Effectivement, la dimension de polyvalence semble tout particulièrement importante dans le cadre de ce métier…Pourtant, je n’y avais absolument pas songé :sweat_smile:

@Quentin34090 Content de trouver quelqu’un dans le même cas de figure que moi ! Certes, pour être du milieu de l’éducation, il est clair que le niveau d’écriture a énormément chuté…
J’imagine effectivement qu’il y a beaucoup de choses à apprendre. Mon incorporation en ESOG me permettra déjà de me faire une première idée de l’ensemble des connaissances à acquérir.

@Walkyrie Intéressant…je ne me suis jamais penché sur ce qui serait accessible pour moi en police ! Une piste que je devrais sans doute envisager :grin:

Bonjour !

Oui les 5 ans seront forcément une plus value mais elle se ressentira forcément au service.

Rien ne t’empêche de passer le concours officier semi-direct, accessible depuis la licence 3.

En ce qui concerne la BPDJ c’est en fonction des places disponibles mais ton master en la matière devrait un peu appuyer ton profil.

1 J'aime