Évolution des PSIG, interview DGGN

Bonjour à tous,

Le DG a été interviewé sur différents sujets, dont celui de la professionnalisation des PSIG.
(Je rappelle à titre informatif qu’il ne s’agit ici que d’une interview et non de lois/règlements/circulaires/NDS…)

Je vous invite à lire cet article en date du 6 février 2020 en entier : https://www.assogendarmesetcitoyens.com/single-post/professionnalisation-des-psig-le-directeur-general-de-la-gendarmerie-repond-aux-gendarmes

2 extraits concernant la présence des GAV en PSIG :

« Les questions d’effectifs et d’organisation s’intègrent dans une réflexion globale sur les ressources humaines et matérielles de ces unités. Sur ce sujet, j’ai d’ores et déjà décidé de professionnaliser les PSIG, en remplaçant progressivement les GAV de ces unités par des SOG, d’améliorer leur niveau de protection et d’intervention et de rénover leur formation tactique. »

« Cette réforme ambitieuse, qui nécessite la substitution d’environ 2 900 postes de GAV par des SOG, ne pourra évidemment se concrétiser que dans la durée. Son calendrier fera l’objet d’une attention et d’une analyse précises, en priorisant sans doute les unités isolées et difficilement « renforçables » sous court délai. »

Pas d’inquiétude pour l’instant. Comme dit dans le 2nd extrait, cela va se faire sur plusieurs années.

6 J'aime

C’est plutôt dommage, les PSIG sont une belle expérience pour les GAV. Ca permet à beaucoup de se faire une idée avant de faire SOG et donc de diminuer quelque peu les départs rapides après une mutation en PSIG à la sortie d’école.

1 J'aime

L’orientation que prennent les PSIG permet difficilement de garder des GAV.

Cependant la brigade reste la base, et les GAV y auront toujours accès.

C’est plutôt intéressant pour les SOG qui sont nombreux à vouloir intégrer un PSIG pour peu de places

1 J'aime

Il était temps non pas que les GAV soient complètement substitués au sein des PSIG mais bien au moins que le pourcentage de SOG soit augmenté

1 J'aime