Echec oral SOG1

Bonsoir à tous !

Je viens vous consulter parce que je viens de recevoir mes notes du dernier concours SOG1(octobre2018), et alors que les autres résultats étaient plutôt bons, j’ai écopé d’un pauvre 5 à l’oral…

Difficile à comprendre alors que je suis sorti de la salle avec une bonne impression ; je me pose donc les questions suivantes ;

  • est-ce qu’il y a déjà des candidats qui ont rencontré une situation similaire ? Quels étaient selon vous les points rédhibitoires ?
  • est-ce que l’on a un dossier qui nous suit si l’on se représente au concours ?

Merci d’avance :hugs:

Expliques comment s’est déroulé ton oral de a à z. Les questions posées. Il n’y a pas de dossier avec ta note (du moins en externe). En revanche ils pourront te demander si c’est ta première candidature et où ça a péché. Et puis une personne qui se représente et va jusqu’a la fin des épreuves… c’est une personne motivée. Donc trouver ou il y a eu problème permettra de t’ameliorer. Tenue vestimentaire, coupe de cheveux, comportement, gestuelle, spontanéité, réponses aux questions, un oral avec contrôle ou subit, raisonnement, calme, connaissances générales ainsi que sur La gendarmerie, sur la fonction,…

2 J'aimes

Les points rédhibitoires c’est compliqué à savoir sans savoir ce que tu as dis… Mais y’a quelque chose qui n’est pas passé ou même sans t’en rendre compte, peut-être des gestes qui montrait que tu étais trop stressé…

Je suis pas sûre que tu es un dossier approprement parlé par contre ils seront que c’est ta deuxième tentative car dans le code barre que l’on nous donne aux écrits, il y a un numéro qui correspond à ton nombre de passage.

2 J'aimes

Merci pour vos réponses !

Les questions étaient plutôt simples je trouve, elles portaient sur ma connaissance de la Gendarmerie, ou sur la façon dont je me projetais… (en voici quelques exemples pêle-mêle)

  • Quelles sont les 3 subdivisions d’armes ?
  • Que pensez vous du logement de fonction ?
  • Qu’est-ce que la “PSQ” ?
  • Qui est le DG ?
  • Seriez-vous prêt à porter une arme en dehors du service ?
  • Que pensent vos parents de votre choix ?

J’avais un bon ressenti après cette épreuve car à aucun moment ils ne m’ont repris sur une réponse, ou mis face à une contradiction. Mais comme vous l’avez dit ça peut venir de plein de choses, et j’ai surement du rater quelque part :sweat:

1 J'aime

Hum,
Et comment c’est passé l’entretien avec le psychologue ?
Si tu as eu 05/20 (Note éliminatoire) c’est sûrement à cause de cet entretien (avec le psychologue) et pas l’entretien avec les 2 gendarmes.

2 J'aimes

Réinscris toi. Après cela peut être une question de feeling, se projetaient-ils avec toi? Tentes aussi d’aller au contact de gendarmes. Échanges avec eux. Certains peuvent te conseiller. Si tu en as dans ta famille, demande leur leur vécu. Demandes leur de te faire passer un « oral ». Fais le au pire avec un proche (c’est délicat s’il n’est pas gendarme) qui soit honnête et capable de te donner un avis. Il est compliqué de donner un avis, il y a beaucoup de facteurs. Un oral sera toujours personnel, on ne t’a pas face à nous. Comme dis plus haut le feeling: les jurys peuvent faire le choix de ne rien dire et dévoiler mais penser que tu ne fais pas l’affaire. Et un autre pourra être cru et encore un autre te mettra une belle note. Cela peut varier de ton âge, carrure, charisme, expérience professionnelle, réponses aux mises en situation,… et encore Une fois de l’attente du jury avec des entretiens qui se ressemblent tous surtout sur les réponses (patriotisme, honneur patri …). La en toute honnêteté, personne ne pourra te donner de réponse. Cela te laisse donc dans le doute, la possibilité de t’améliorer sur un point précis. Tu as donné de ton temps pour ce concours et es allé au bout sans échec. Cela a demandé de l´investissement. Donc là dessus on te comprend tous. Maintenant, redonnes toi à fond pour la suite. Une candidat motivé n’abandonnera pas et tu auras tout donné

1 J'aime

Merci !

Je pense me réinscrire, pour retenter ma chance c’est sur que ça serait dommage d’abandonner au premier essai :slightly_smiling_face:

Effectivement j’ai pensé que ça peut être lié à un avis défavorable de la psychologue (sans vraiment savoir pourquoi), mais du coup j’espère qu’ils ne m’ont pas classé P4 définitivement et que je peux retenter le concours sans casseroles derrière moi :zipper_mouth_face:

Si la psy ne t’a rien dit et que tu as pu échanger avec elle c’est que tout va bien. (Ce sont les tests psycho qui déterminent cela). La psy est là pour te faire passer une sorte d’entretien de moralité. Elle ne donne pas de note. Et … ils t’auraient mis un bon 0 je pense :joy:. Selon moi le 5 est juste là pour dire « revenez nous voir nous ne sommes pas convaincus! » un 0 aurait été « ne revenez jamais vile quenouille! » :joy:

4 J'aimes

Ahah bien dit ! Je garde espoir !

Jai eu la meme chosr que toi

Entretien qui se deroule bien avec les question standards subdivision, le gendarme cest quoi pour vous, des questions sur la culture generale.

Mes reponses etaient juste a part quelque unes que javais oublie. Jetais calme, jetais bien habille etc et poir tant jai eu un pauvre 6 que je comprends toujours pas…

Au moins je suis pas le seul a qui ca arrive…

C’est toujours compliqué de savoir ce que pense les jurys. Moi par exemple, j’ai eu un entretien mais quand je dis compliqué, c’est pire que compliqué… Aucune question sur les motivations, une seule question sur ma connaissance de la gendarmerie, ils ont testés mes limites à fonds, voir si je craquait ou pas. J’ai tenu tête et je suis resté digne mais honnêtement en refermant la porte, je me suis dis que c’était foutu. Et puis bah surprise en découvrant mon nom dans ma liste des admis. Et tout ceux de ma session qui sont sortit des oraux avec le grand sourire, disant que ça c’était super bien passé, aucun n’a eu le concours…

1 J'aime

Cest domage que l on puisse pas avoir les commentaires sur les notes pour rebomdir dessus

L’une des epreuves principales de l’oral reste le sujet de culture générale.
Beaucoup le néglige en disant “pas grave l’importance c’est mes motivations”.
Vous trouverez des exceptions, mais il faut un développement structuré. On le fait a l’épreuve écrite, pourquoi pas a l’oral ?
L’important ce n’est pas le fond mais la forme.
Vous ne pouvez pas tout connaître mais il faut le structurer. Une introduction + annonce du plan + plan + conclusion/ phrase d’ouverture.
Cette exercice connote beaucoup de chose… Savoir si vous etes capable de structurer une idée rapidement, et surtout c’est une projection sur votre futur métier qui pour la majorité sera l’ecriture de rapport ou tout simplement le compte rendu orale au supérieur hiérarchique. (Un CR est rapide et concis mais structuré)

Pour le prochain oral, faites un points sur vos motivations et entraînez vous a un exposé efficace. Servez vous de cette expérience pour réussir le concours suivant et sortir du lot.

1 J'aime

Alors là j’avais déjà lu quelque part que le 5 c’était à cause de la psy. Ils mettent 5 justement pour la note éliminatoire, sans doute que la psy a mis un avis défavorable ou mitigé, et que le jury l’a écouté.
La psy peut te recaler heureusement, elle se base sur les tests écrits mais a pu déceler une facette de ton caractère / ta vie qui ne collait pas.

1 J'aime

Oui, un 5 c’est souvent un pb avec le psy. Le but de l’entretien c’est de jouer cartes sur table, d’etre Le plus honnête possible et d’expliquer en quoi tu pourrais être un bon gendarme aussi. Tu as le droit d’avoir des défauts et des émotions mais il faut être honnête avec soit même, bien se connaître de base avant de venir.

J’ai joué la carte du naturel et c’est passé !

Le but étant de voir aussi si tu n’as pas une personnalité à abandonner facilement, si tu es « trop » sensible forcément que ça ne passera pas, ou encore trop succeptile, trop immature… y’a tellement de choses encore.
Si tu ne rassures pas le psy… c’est mort

Oui comme l’a dit Emma, il faut absolument être naturel.

Par exemple moi, j’ai perdu mon meilleur ami en août. La psy a voulu savoir si j’avais déjà été confronté à la mort, je lui est pas mentis et lui est dis oui et après comme c’était hyper recent en plus, elle a voulu savoir comment j’avais surmonté la peine ect… Mais je ne l’ai pas caché.

1 J'aime

Pour le coup du psy je n’en suis pas certain. Lors des passages, le candidat passe soit en premier lieu avec le psy ou les membres de jury. La psy pose exactement les meme questions aux candidats. Retour à l´epoque avec les autres candidats qui ont eu exactement les mêmes questions et ce dans le même ordre (le psy a une fiche avec une liste de questions le tout chronométré: la psy me l’avait dis puisque nous en étions venu à blaguer. Elle avait le chrono. Ensuite elle m’avait dis que l´entretien n’etait Autre qu’une enquête de moralité, par rapport à nous, notre entourage, travail, notre place dans notre travail). Les tests psychotechniques passés lors de la partie écrite sert justement à faire le tri. Ils virent ceux qui poseraient problème (c’est pour ça que des candidats on une meilleure note que le dernier admis aux écrits. Et ne sont pas retenus). L’entretien avec elle est au final simple. Elle a une fiche à l´avance sur votre profil par rapport aux tests psy suivant vos réponses: manque de confiance ou excès, problème avec l’autorité, etc… elle vous connaît psychologiquement parlant avant votre entrée dans la pièce. La question qu’elle vous pose par la suite seront un plus. « Ce qui vous effraie le plus sur le terrain » « comment aborder la mort ». En aucun cas elle ne donne de note et elle intervient seulement cas gravissime… il est dit que les « membres de jury sont souverains. A ce titre aucun recours n’est possible afin d’avoir accès au détail de la note, ou bien repasser l’epreuve ». Maintenant il ne faut pas se faire d’illusion, des candidats ont eu 0, 1 d’autre 5, 6,… il y a un barème, il ne faut pas s’y tromper. Ce n’est pas Jacques a dit 10 « allez on est chaud patate poupoupou » :joy:… « hum toi… hum allé j’ai mangé un mac do de l’enfer, je suis de bonne humeur… bim 17! ». A ma sortie de l´epreuve, j’ai dû retourner dans leur bureau, récupérer un objet. Ils délibéraient sur chacune des questions et de mes réponses. Ma feuille pour l’oral était face à eux avec des annotations rouges ainsi que pour le CV. Donc … il y a juste un barème… j’ai connu un mec qui n’a pas eu le test ga avec note éliminatoire oral… il a été reçu sog… le psy :joy:???

4 J'aimes

J’ai eu le même qu’a que toi, un 05/20 à l’oral.

Je ne pense pas que cela vienne de l’entretien avec le psy, nous avons beaucoup échangé et parler d’un ancien collègue qui était malheureusement présent lors des attentats de Paris.

Mais durant l’entretien, j’ai pu débattre de mon sujet durant un peu plus de 5 minutes en expliquant les différentes formes, les solutions à apporter et ma conclusion.

Le plus compliqué a été durant l"change sur ma culture sur la gendarmerie, j’ai eu le droit à :

  • Combien de compagnie de gendarmerie mobile.
  • Combien de blindé dispose la gendarmerie.
  • Les modèles de moto utilisé par la compagnie motocycliste.

Lorsque je répondais, il n’hésitait pas à me reposer la même question pour me faire douter de moi et je pense que cela à marché.

Je suis près à me réinscrire pour 2019. Je me prépare encore plus que la dernière fois afin de ne pas ravoir les mêmes problèmes.

Je me fait un bouquin perso avec tout l’organigramme de la gendarmerie avec tous les corps représentés, leur fonction, le matériel utilisé. Ils ont vu que je m’étais moins renseigné sur certaines choses et non pas hésité à s’engouffrer dans la brèche. Je ne referai pas cette erreur.

2 J'aimes

Merci pour vos réponses !

Grâce à vous je me sens un peu moins seul dans mon questionnement. Courage à ceux qui ont eu une note éliminatoire sans trop savoir pourquoi :face_with_monocle: j’espère que la prochaine session sera la bonne !

1 J'aime

La note la plus basse à l’oral est 5, il n’y a pas en dessous.
Vous ne saurez jamais si c’est l’entretien psy ou jury ou bien les deux qui n’ont pas été.
Ils ne doivent pas faire transparaître leur avis sur le candidat.
Les jury sont assez grand pour éliminer les candidats avec qui ils ne se voient pas travailler, ce n’est pas toujours la faute du psy, c’est facile de lui mettre la responsabilité sur le dos, mais il y en a qui racontent de ces conneries lors des entretiens ou draguent les psy et après ils s’étonnent de ne pas être admis…

4 J'aimes