Demande de retex vie de GAV

Bonjour, je me permets de créer ce sujet car je n’ai rien trouvé ou alors des contradictions. J’ai quelques petites questions. Comment se passe un « mois type » en tant que GAV ? (Horaire de travail, temps de repos, permission… ) Comment est le logement d’un GAV ? Est-on forcément en collocation ? Peut-on vivre en dehors de la caserne en tant que GAV ? Et enfin dernière question, a-t-on le temps de pratiquer nos loisirs ? ( je fais du sport et de la musique et j’ai aussi des cours de musique) J’ai peur de ne plus avoir le temps pour cela … Merci pour vos réponses !

Bonjour (et bonne année),

Sans être GAV, mais étant en unité, je peux te répondre (au moins en partie).

Horaires de travail :
les mêmes qu’un sous-off. C’est à dire des permanences, des journées « normales » où tu seras à l’unité ou en enquête sur la circo. Tu es théoriquement amené à pouvoir intervenir 24h/24, 7j/7. Bien entendu tu as tes repos (2j/semaine) et tes QL (10 pour 28 jour de travail).

Les permissions, c’est 25 jours la première année de service, puis 45 jours par an. À cela s’ajoute les repos physiologiques compensateurs (RPC), les astreintes sous délai, etc.

Le logement :
Là où le sous-off dispose d’un LCNAS, le GAV est logé dans un local de service. Pas de panique, ça n’est pas un placard à balais (pas toujours…), c’est juste que le statut du logement est différent.
Au final, pas de loyer, mais tu n’y fais pas ce que tu veux et il te faudra demander l’accord de ton CB pour presque tout (aménagements, petit(e) copain(e) qui emménage). Le logement peut être une « colocation » avec d’autres GAV, mais ça n’est pas systématique.

Tu peux te loger hors de la caserne, mais il y a des choses à prendre en compte : le loyer sera bien à ta charge (ainsi que la taxe d’habitation), et tu es obligé d’être dans ton logement quand tu es d’astreinte.

Le temps libre
Tu auras du temps libre, ne t’inquiète pas. Gendarme c’est exigeant, mais c’est pas non plus le bagne.

  • Tu auras donc 2 jours de repos hebdomadaires. Les week-ends se répartissent généralement de manière équitable (dans la mesure du possible).
  • En plus de ça, 10 QL par 28 jours de travail. Il s’agit de demi-journées où tu es libre de faire ce que tu veux (tu n’est théoriquement pas rappelable, sauf cas exceptionnels).
  • Les RPC se déclenchent sous certaines conditions (dépassement des heures de service prévues, sortie en intervention au-delà d’une certaine heure, etc). Lorsque c’est le cas, soit ton heure de début de service est décalée, soit tu obtiens carrément une demie-journée voire une ou plusieurs journées (selon les RPC accumulés).

Evidemment, ça peut varier pas mal d’une unité à l’autre au niveau de comment tout ça s’arrange. Chaque CB a sa façon de gérer son unité, aussi rien n’est fixe. Tu peux ainsi voir ton service changer au dernier moment pour des impératifs opérationnels, et il te faudra parfois faire une croix sur une soirée au calme ou une séance de sport (mais tu auras des créneaux de service dédiés à l’entraînement physique).

15 J'aimes

Merci pour ce retex. J’avais une petite question, j’ai entendu quelques fois que l’on pouvait travailler 10 jours pour 4 jours de repos au lieu de 5 jours pour 2 jours de repos est ce vrai?( si je ne me trompe pas sur le nombre de journées… ) J’imagine que la aussi tout dépend de l’unité…

Merci beaucoup ! En effet les horaires sont assez « conséquentes » mais bon, quand on est motivé ! C’est pareil pour les BT et PSIG ou pas ? Et j’ai entendu dire des gars en BT qui faisaient par exemple du 8h-12h 14h18h, avec quelques nuits d’astreintes, est-ce vrai ? Et quand tu parles de « placard à balais », c’est vraiment petit a ce point ? :joy:

Oui, ça peut se faire. Mais en effet ça dépend du bon vouloir de ton CB.

Les PSIG sont souvent dehors les nuits. Ce sont des unités particulières niveau fonctionnement.

En BTA ou BP, l’horaire d’ouverture de la brigade est effectivement 8-12 et 14-18. Ici nous avons au minimum 1 astreinte PAM et 1 astreinte accueil de nuit par semaine. Evidemment, les périodes où il y a beaucoup de permissionnaires, c’est parfois un peu plus.

Les logements de GAV… c’est vraiment selon les unités. Certains sont logés en coloc, alors même si ça peut être sympa, ça peut être compliqué pour l’intimité (et s’il y a un camarade avec qui ça passe moyen). Ici on est en maisons, le GAV a un studio individuel.

Merci pour tes réponses c’est génial ! Oui tout dépend de la brigade en fait. Tu es à quelle brigade sans être indiscret ? Et en BTA ou psig ? Étant donné que je passe mon concours de GAV cette année je voulais bien me renseigner avant de m’embarquer dans un truc qui ne me plait pas.

Dans mon unité et dans plusieurs unités de GAV que je connais, tu fais des desiderata pour tes repos un mois à l’avance et donc c’est un peu toi qui choisis tes repos
Si tu veux bosser 10 jours pour 4 jours de repos tu peux comme l’inverse, et le CB s’essaie de le faire si ça fonctionne avec le service
Ça dépend aussi d’où tu viens, si t’habites loin de ton unité d’affectation par exemple

1 J'aime

D’accord je vois ! Merci pour l’information :slight_smile:

Je suis dans une COB à 20 militaires, affecté à la brigade mère. On a une activité relativement calme comparé aux grosses BTA à 35 ou 40, mais on a le mérite de faire bien le travail ^^

1 J'aime

Oui c’est ce qui compte ahah ! Une COB ? Qu’est ce que cela signifie ?

Salut @matt12, voilà une réponse :slight_smile:

1 J'aime