Comment se passe le choix et l'affectation en PSIG ?

#21

Ahah mdrr :joy::joy:

1 Like
#22

En effet je confirme les barèmes pour l’intégration en PSIG, beaucoup de GAV sont affectés en PSIG en sortie d’école, on comptait avant 50/50 avec les SOG + un officier à sa tête ( parfois ), les stats ont un peu bougé.

2 Likes
#23


(Crédit: @Greg37510 )
En ressortant cette photo prise par un GAV y’a plusieurs mois de ça maintenant, on peut voir que les places pour les femmes en PSIG sont très limitées, les choses ont changé depuis ? Ça voudrait dire que les femmes affectées dès la sortie d’école en PSIG sont vraiment dans top du classement donc ?

#24

t’as eu ça ou ?

#25

Ça a été posté sur le forum, ici par celui que j’ai crédité :slight_smile:

#26

Il faut être dans les 3 première pour les filles je pense

#27

Le problème est que la photo n’est pas net net…

#28

Je donnerai tout mais tout pour y être :white_check_mark::pray:t4:

1 Like
#29

Les élèves GAV reçoivent cette liste quelques jours avant de choisir leurs affectations définitives pour formuler leurs vœux, bon c’est vrai il a pu mieux cadrer mais ça donne un ordre d’idée :stuck_out_tongue:

#30

Ah donc on voit les places dans chaque région !! ?

#31

Malheureusement c’est encore ça 2,3 places pour les femmes en psig et le plus souvent c’est celle qui sont dans le haut du classement après cela paraît logique que les meilleurs choisissent le psig

#32

Ça me paraît logique oui, le PSIG c’est ce qui a de “mieux” (entre gros guillemet tout dépend du plan de carrière de chacun) pour une affectation en sortie d’école GAV. D’où l’importance de mettre des places limitées :blush:

#33

Après y’a 17 places femmes donc logiquement c’est plus limité

1 Like
#34

Peut y avoir les 10 premières filles mais aucune ne peut couloir du psig, c’est une remarque un peu biaisé, c’est que toi tu pense le meilleurs ne le sera pas forcément pour d’autres. Même en esog, moi je voudrais être en mobile mais d’autre femme ne veulent absolument pas y allé donc tu peux être classé au milieu et qu’il reste des places en mobiles si ceux de devant ça les intéressé pas.

2 Likes
#35

Hello, moi j’ai une question qui taraude, malgré le peu de présence féminine au PSIG, réalisent-elles les mêmes interventions que les hommes ? C’est à dire les interpellations, les patrouilles… je rêverai d’y rentrer mais s’il ne s’agit que de taper sur un ordinateur ou de faire l’accompagnatrice pour dire “vous êtes placez en garde à vue” vous comprenez que c’est pas ce dont je rêve quoi :sweat_smile:

#36

Ah ils font exactement la même chose je te rassure après c’est a elle de faire leurs preuves comme les hommes, si tu a le caractère pour et que tu réussis c’est OK.

#37

Ah tant mieux c’est rassurant ! Merci beaucoup :blush:

2 Likes
#38

Les perspectives de carrière sont différentes les unes par rapport aux autres certains trouveront fatiguant de patrouiller la nuit au PSIG d’autres adoraient, certains trouveront ennuyant d’être dans tels patelins perdus dans la garrigue d’autres en sauteraient de joie. Au final tout le monde trouvera son compte vu la diversité du métier et le nombre de spécialité :blush:

5 Likes
#39

Le premier choisis son affectation, le dernier prends ce qui reste sachant t’es résultats se divise en 2 partie : 80% de savoir faire et 20 % de savoir être (donc une note « passive » du genre ton comportement a l’ecole)

2 Likes
#40

Ah d’accord je ne savais par rapport à la note je te remercie !