Barème sport école sous officier de gendarmerie

Bonjour,
J’attend mon entrée en école de sous officier et je voudrais me préparer physiquement (montée de corde, abdos, pompes, tractions, course à pied)
Y’a t-il des personnes fraîchement sortie d’école qui pourrait m’indiquer ce qui nous ai demandé exactement avec barème de notation. Je sais qu’il n’est pas le même pour homme et femme.
Merci !

1 J'aime

Informations publiées sur le groupe des admis par une source Sure:

« Concernant le sport en école

  • Course 4000 m = Il s’agit de parcourir une distance de 4 000 mètres, à l’allure de son choix (marche/course), sans marquer d’arrêt, sur un terrain plat ou une piste d’athlétisme. Le départ sera groupé. Cette épreuve s’effectue en tenue de sport (pour le test initial ce sera un 3000 m normalement)

  • Course 4000 m tenue = treillis, chaussures d’intervention ou rangers et ceinturon avec une arme factice (Red gun)

  • parcours d’obstacle = parcours du combattant

  • Grimper de corde = grimper de corde de 5 m, départ debout un pied au sol, 1 main sur la corde à environ 1m50 , il faut toucher une marque située à 5 m du sol, donc en réel 3m50 à monter, au test initial c’est soit bras et jambe ou bras seul pour les garçons et a la fin de la formation c’est uniquement bras seul pour les garçons, filles bras et jambes

  • Natation plus de notation en école
    Pour ce qui concerne le brevet de natation 50 mètres qui réapparaît dans la période de formation initiale en qualité d’élève gendarme.

Vous devrez prendre vos dispositions afin de l’obtenir soit :
- avant d’arriver en école,
- soit sur votre temps personnel pendant la formation,
- soit sur votre temps personnel après la formation et avant 3 mois (au bout desquels la hiérarchie doit se prononcer sur la délivrance du Certificat d’Aptitude Gendarmerie (CAG)).
les écoles le demande généralement avant l’incorporation.

Ce brevet de natation sera donc nécessaire pour l’obtention du CAG qui vous permet d’accéder au grade de gendarme.

  • Tractions = Il s’agit d’effectuer une flexion simultanée des bras en pronation jusqu’à ce que le menton soit au-dessus de la barre puis de descendre jusqu’à la position bras tendus (coudes déverrouillés). La position des pouces sur la barre est laissée à l’appréciation du sujet. La distance entre les mains correspond à la largeur des épaules du sujet.

  • appuis faciaux =
    Normalement les consignes CCPM sont appliquées:
    Pour les militaires masculins, il s’agit, en appui facial, corps tendu, de fléchir les bras de telle sorte que la poitrine touche une cale de 10 cm de haut, revenir à la position en appui, membres complètement tendus, cela sans interruption. Le militaire qui évalue ne compte que les mouvements exécutés correctement (corps rectiligne).
    Pour les militaires féminins, il s’agit, en appui facial, corps tendu, de fléchir les bras de telle sorte que la poitrine touche une cale de 20 cm de haut, et de revenir à la position en appui, membres complètement tendus, cela sans interruption. Le militaire qui évalue ne compte que les mouvements exécutés correctement (corps rectiligne).

  • abdominaux =Le sujet est allongé sur le dos, genoux et hanches fléchis à 90°. Les pieds, en appui contre un mur ou sur une chaise, sont tenus par un partenaire ou bloqués contre un espalier. Les épaules décollées du sol, les coudes fléchis, les mains sur la face avant des épaules, les bras en contact avec la poitrine et le menton placé contre le sternum. Au signal, le sujet réalise une flexion du tronc jusqu’au contact des coudes avec les cuisses puis retour à la position de départ, les épaules et la tête ne doivent à aucun moment toucher le sol. La position des mains, des coudes et des bras doit rester inchangée tout au long de l’épreuve (contact permanent des bras avec la poitrine et de la région lombaire avec le sol).

Vous avez les modalités d’exécution dans la vidéo ci-dessous sur les CCPM :

3 J'aimes

Barêmes féminins :

Barèmes masculins :

2 J'aimes

Attention selon les écoles, nous n’avons jamais fait de 3000 à Montluçon et le terrain était loin d’être plat ( coucou la petite montée qui casse bien)

3 J'aimes

Je vois que mes informations circulent …

Je pensais que ça pouvait être une bonne chose que de vraies infos soient regroupées sur un sujet du forum. J’ai précisé que cela ne venait pas de moi mais je peux retirer mes messages si cela dérange et effectivement j’aurais du demander avant de le faire.

pas de problème, vous avez précisé que ce n’était pas de vous sans me citer
ne sachant pas que j’étais aussi ici sur ce forum

2 J'aimes

@regis Aurions-nous une célébrité sur le forum ? :wave:

3 J'aimes

Notre guide spirituel :pray:

4 J'aimes

Si on cherche précisions et bons conseils, il faut attendre les réponses de Régis. :wink:

Concernant les appuis faciaux, la cale de 10cm pour les hommes et 20cm pour les femmes n’est plus d’actualité, en tout cas à Dijon. Les pompes étaient réalisées avec une cale identique pour les hommes et les femmes, et il fallait que le menton la touche et non pas la poitrine.

A Montlucon il faut que ce soit la poitrine qui touche

Le sol ou la cale ?

La cale