A l’arrivée en brigade, il faut savoir rester motivé !

#1

Allez ! On a fini l’école, on entre en brigade, c’est fini, c’est bouclé, on est pris pour de bon, on peut relâcher la pression !

Oui ! On peut relâcher la pression, l’école c’est un temps et la brigade un autre temps, l’aspect militaire de la formation va carement disparaître, tout juste le temps de s’habituer, de s’adapter et on va déjà se lier d’amitié avec des adjudants et autres Chefs WHAT ? Rien à voir avec l’école en effet.

Vous avez raison, mais en brigade il faut garder sa motivation car on ne fait pas forcement ce que l’on veut, le job n’est pas passionnant tous les jours mais le volontariat et la détermination de chacun saura faire la différence dans la notation de chacun, de ce que pense de vous le commandant de brigade… Tout cela est très important car maintenant votre dossier militaire vous suit, bien renseigné par votre commandant d’unité et votre commandant de compagnie chaque année… Si vous envisagez une carrière dans l’arme autant qu’il soit bien rempli dès vos premiers pas :slightly_smiling_face:

Montrez que vous en voulez, maintenez vous en forme physiquement et vous verrez que l’on saura vous rendre la monnaie de votre pièce, on pourra vous faire prendre des plaintes, être plus autonome dans votre travail, on vous confiera des petites enquêtes… On vous fera faire plus de chose que la simple « aide technique et matériel » que l’on vous martèle en école.

Attention quand même, chaque unité est différente, il y a des fossés entre chaque unités, certaines vont moins bien considérer les GAV que d’autres… Attention à votre attitude dans les premières semaines de votre affectation, sachez vous familiariser avec votre environnement et adapter votre façon d’être.

1 Like
Sortie d'école et arrivée en gendarmerie départementale
a épinglé ce sujet globalement #2