Tirelire

Un arrêté daté du 18 juin 2024 entrant en vigueur le 1er juillet 2024 fixe les conditions d’attribution de la prime voie publique pour les militaires de la gendarmerie nationale.

A compter du 1er juillet 2024, les militaires éligibles percevront 50€ de prime par mois. Ce montant passera à 100€ mensuels à partir du 1er juillet 2025.

Pour être éligibles, les militaires de la gendarmerie ne doivent présenter aucune contre-indication au port de l’arme, ainsi qu’au service externe de jour comme de nuit. Toutefois, les militaires qui présenteraient ces contre-indications pourraient continuer à percevoir cette prime dès lors que celles-ci :

  • Sont d’une durée inférieure à 7 mois ;
  • Résultent d’une blessure, maladie ou infirmité imputable au service ;
  • Résultent d’un état de grossesse ou des suites de couche.

Le Décret n° 2024-559 du 18 juin 2024 fixe les personnels éligibles, à savoir les officiers et les sous-officiers de gendarmerie ainsi que les volontaires des armées, en service au sein de la gendarmerie nationale.

Un autre arrêté fixe la liste des unités éligibles pour recevoir la prime de voie publique :

– les communautés de brigades ;
– les brigades territoriales autonomes ;
– les brigades territoriales de proximité ;
– les brigades territoriales de contact ;
– les brigades territoriales mobiles ;
– les pelotons de surveillance et d’intervention de la gendarmerie ;
– les brigades motorisées ;
– les pelotons motorisés ;
– les pelotons d’autoroute ;
– les groupes d’investigations cynophile et équipes cynophiles rattachés à une compagnie de gendarmerie départementale ou à un escadron départemental de sécurité routière.

Une question ? Commence la discussion sur le forum